Philippiens 1​:​1-30

1  Paul et Timothée, esclaves+ de Christ Jésus, à tous les saints en union avec Christ Jésus qui sont à Philippes+, ainsi qu’aux surveillants* et aux assistants ministériels*+ :  À vous faveur imméritée et paix de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ+.  Je remercie toujours mon Dieu chaque fois que je me souviens de vous+  dans toutes mes supplications pour vous tous+, faisant ma supplication avec joie,  à cause de la contribution+ que vous avez apportée à la bonne nouvelle depuis le premier jour jusqu’à cet instant.  Car je suis certain de ceci même : que celui qui a commencé en vous une œuvre bonne la mènera à son terme+ jusqu’au jour+ de Jésus Christ.  Il est bien juste que je pense cela à l’égard de vous tous, parce que je vous porte dans mon cœur+, car vous participez+ tous avec moi à la faveur imméritée, aussi bien dans mes liens+ que lorsqu’il s’agit de défendre+ la bonne nouvelle et de la faire reconnaître en justice+.  Car Dieu m’est témoin que je languis après vous tous dans une tendre affection+ comme celle qu’a Christ Jésus.  Et voici ce que je continue à demander dans mes prières : que votre amour abonde+ encore de plus en plus avec connaissance+ exacte* et parfait discernement*+, 10  pour que vous puissiez vérifier les choses les plus importantes+, afin que vous soyez purs+ et ne fassiez trébucher+ personne jusqu’au jour de Christ, 11  et que vous soyez remplis du fruit de justice+, qui vient par Jésus Christ, à la gloire et à la louange de Dieu+. 12  Or je veux que vous sachiez, frères, que ma situation a plutôt tourné au progrès de la bonne nouvelle+, 13  de sorte que mes liens+ sont devenus manifestes+ dans leur rapport avec Christ parmi toute la Garde prétorienne* et chez tous les autres+ ; 14  et la plupart des frères dans [le] Seigneur, ayant gagné en confiance du fait de mes liens, se montrent d’autant plus courageux à dire sans crainte la parole de Dieu+. 15  Certains, c’est vrai, prêchent le Christ par envie et rivalité+ ; mais d’autres aussi par bienveillance+. 16  Ceux-ci annoncent le Christ par amour, car ils savent que je me trouve là pour la défense+ de la bonne nouvelle ; 17  tandis que ceux-là le font par esprit de dispute+ [et] non pour un motif qui est pur, car ils s’imaginent [me] susciter de la tribulation+ dans mes liens. 18  Alors quoi ? [Rien,] sinon que de toute manière, que ce soit par prétexte+ ou que ce soit en vérité, Christ est en train d’être annoncé+, et de cela je me réjouis. Oui, je continuerai encore à me réjouir, 19  car je sais que cela aboutira à mon salut* grâce à votre supplication+ et à l’apport de l’esprit de Jésus Christ+, 20  selon mon attente impatiente+ et mon espérance+ que je n’aurai honte+ en rien, mais qu’en toute franchise+, comme toujours auparavant, ainsi maintenant Christ sera magnifié par le moyen de mon corps+, soit par la vie, soit par la mort+. 21  Car dans mon cas vivre c’est Christ+, et mourir+, un gain. 22  Or s’il s’agit de continuer à vivre dans la chair, c’est là un fruit de mon travail+ — et pourtant ce que je dois choisir, je ne le fais pas connaître*. 23  Je me trouve pressé par ces deux choses+ ; mais ce que je désire vraiment, c’est la libération* et être avec Christ+, car cela, bien sûr, est de beaucoup le meilleur+. 24  Cependant, il est plus nécessaire, à cause de vous, que je reste dans la chair+. 25  Et comme je suis certain de cela, je sais que je resterai+ et que je demeurerai avec vous tous pour votre progrès+ et la joie de [votre] foi, 26  afin que vos motifs de vous glorifier abondent en Christ Jésus, à cause de moi, par ma présence* de nouveau auprès de vous. 27  Seulement, conduisez-​vous* d’une manière digne+ de la bonne nouvelle concernant le Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j’entende parler des choses qui vous concernent : que vous tenez ferme dans un même esprit, luttant côte à côte d’une même âme*+ pour la foi de la bonne nouvelle, 28  sans vous laisser effrayer en rien par vos adversaires+. C’est bien là pour eux une preuve de destruction, mais pour vous de salut+ ; et cet [indice] vient de Dieu, 29  parce que c’est à vous que le privilège a été donné pour Christ, non seulement de mettre en lui votre foi+, mais encore de souffrir+ pour lui. 30  Car vous avez [à mener] le même combat que vous avez vu dans mon cas+ et dont vous entendez parler maintenant en ce qui me concerne+.

Notes

“ surveillants ”. Gr. : épiskopoïs, datif, pl. ; J17(héb.) : happeqidhim, “ les surveillants ”.
Ou : “ diacres ”. Gr. : diakonoïs, datif, pl. ; lat. : diaconis.
Lit. : “ en connaissance exacte ”. Gr. : én épignôséï ; lat. : in scientia.
Lit. : “ perception par les sens ”. Gr. : aïsthêséï ; lat. : sensu.
Lit. : “ praetorium (prétoire) ”. La garde personnelle de l’empereur romain.
C.-à-d. : “ ma libération ”.
Ou : “ je ne le sais pas ”.
Voir App. 5D.
Voir App. 5B.
Ou : “ conduisez-​vous en citoyens ”.
Ou : “ comme un seul homme ”.