Nombres 30​:​1-16

30  Alors Moïse parla aux chefs+ des tribus des fils d’Israël, en disant : “ Voici la parole que Jéhovah a ordonnée :  Si un homme fait un vœu+ à Jéhovah, ou fait un serment+ pour lier un vœu d’abstinence+ sur son âme, il ne doit pas violer sa parole+. Il fera selon tout ce qui est sorti de sa bouche+.  “ Si une femme fait un vœu à Jéhovah+ ou se lie réellement par un vœu d’abstinence, dans la maison de son père, dans sa jeunesse* ;  si vraiment son père apprend son vœu, ou son vœu d’abstinence qu’elle a lié sur son âme, mais que son père se taise à son égard, alors tous ses vœux devront être valides, et tout vœu d’abstinence+ qu’elle a lié sur son âme sera valide.  Mais si son père lui a fait opposition le jour où il a appris tous ses vœux, ou ses vœux d’abstinence qu’elle a liés sur son âme, cela ne sera pas valide, mais Jéhovah lui pardonnera, car son père lui a fait opposition+.  “ Mais si jamais elle devient la propriété d’un mari, et que son vœu soit sur elle+, ou la promesse inconsidérée de ses lèvres, qu’elle a liée sur son âme ;  si vraiment son mari l’apprend et se tait à son égard le jour où il l’apprend*, alors ses vœux devront être valides, ou ses vœux d’abstinence qu’elle a liés sur son âme seront valides+.  Mais si son mari, le jour où il l’apprend, lui fait opposition+, alors il a annulé son vœu qui était sur elle, ou la promesse inconsidérée de ses lèvres qu’elle avait liée sur son âme, et Jéhovah lui pardonnera+.  “ Pour le vœu d’une veuve ou d’une divorcée — tout ce qu’elle a lié sur son âme sera valide contre elle. 10  “ Mais si c’est dans la maison de son mari qu’elle a fait un vœu ou a lié par serment un vœu d’abstinence+ sur son âme ; 11  si son mari l’a appris et s’est tu à son égard, il ne lui a pas fait opposition* ; et tous ses vœux devront être valides ou tout vœu d’abstinence qu’elle a lié sur son âme sera valide. 12  Mais si son mari les a totalement annulés le jour où il a appris quelque déclaration de ses lèvres pour ses vœux ou pour un vœu d’abstinence de son âme, ils ne seront pas valides+. Son mari les a annulés, et Jéhovah lui pardonnera+. 13  Tout vœu ou tout serment de vœu d’abstinence pour affliger l’âme+, son mari doit le ratifier ou son mari doit l’annuler. 14  Mais si son mari se tait complètement à son égard, de jour en jour, alors il a ratifié tous ses vœux, ou tous ses vœux d’abstinence qui sont sur elle+. Il les a ratifiés, parce qu’il s’est tu à son égard le jour où il les a appris. 15  Et s’il les annule totalement après les avoir appris, alors vraiment il porte sa faute+ à elle*. 16  “ Ce sont là les prescriptions que Jéhovah a ordonnées à Moïse, [concernant les relations] entre un mari et sa femme+, entre un père et sa fille, dans sa jeunesse, dans la maison de son père+. ”

Notes

Ou : “ alors qu’elle n’a pas encore été promise en mariage ”.
“ et se tait à son égard le jour où il l’apprend ”, d’après LXX ; dans M, “ le jour où il l’apprend ” se trouve avant la conjonction “ et ”.
“ il ne lui a pas fait opposition ”, M ; LXX : “ et il ne lui a pas fait opposition ”.
“ elle ”, M ; masc. dans SamLXX.