Nombres 22​:​1-41

22  Puis les fils d’Israël partirent et campèrent dans les plaines désertiques de Moab+, de l’autre côté du Jourdain de Jéricho.  Et Balaq+ le fils de Tsippor vit tout ce qu’Israël avait fait aux Amorites.  Et Moab eut grand-peur devant le peuple, car il était nombreux ; et Moab ressentait un effroi mêlé d’aversion devant les fils d’Israël+.  Alors Moab dit aux anciens de Madiân+ : “ Maintenant cette* assemblée va brouter tous nos alentours, comme le taureau broute les pousses vertes de la campagne. ” Balaq+ le fils de Tsippor était roi de Moab à cette même époque.  Il envoya alors des messagers à Balaam+ le fils de Béor à Pethor+, qui est sur le Fleuve*+ du pays des fils de son peuple, pour l’appeler, en disant : “ Vois ! Un peuple est sorti d’Égypte. Vois ! Il a couvert à perte de vue la terre*+, et il habite juste en face de moi.  Et maintenant, viens, s’il te plaît, maudis+-​moi ce peuple, car il est plus fort que moi. Peut-être [alors] pourrai-​je le frapper et le chasser du pays ; car je sais bien que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit+. ”  Les anciens de Moab et les anciens de Madiân se mirent donc en route, avec en leurs mains les paiements de la divination+ ; ils allèrent chez Balaam+ et lui dirent les paroles de Balaq.  Mais il leur dit : “ Logez ici cette nuit et, à coup sûr, je vous rendrai réponse selon ce que me dira Jéhovah+. ” Les princes de Moab restèrent donc chez Balaam.  Alors Dieu vint vers Balaam et dit+ : “ Qui sont ces hommes chez toi ? ” 10  Et Balaam dit au [vrai] Dieu : “ Balaq+ le fils de Tsippor, le roi de Moab, [les] a envoyés pour me dire* : 11  ‘ Vois ! Le peuple qui sort d’Égypte, et il couvre à perte de vue la terre+. Maintenant, viens, maudis-​le pour moi+. Peut-être [alors] pourrai-​je combattre contre lui et je le chasserai vraiment. ’ ” 12  Mais Dieu dit à Balaam : “ Tu ne dois pas aller avec eux. Tu ne dois pas maudire ce peuple+, car il est béni+. ” 13  Après cela, Balaam se leva au matin et dit aux princes de Balaq : “ Allez dans votre pays, car Jéhovah a refusé de me laisser aller avec vous. ” 14  Les princes de Moab se levèrent donc et vinrent vers Balaq, et ils dirent : “ Balaam a refusé de venir avec nous+. ” 15  Mais Balaq envoya encore d’autres princes, plus nombreux et plus honorables que les premiers. 16  À leur tour, ils vinrent vers Balaam et lui dirent : “ Voici ce qu’a dit Balaq le fils de Tsippor : ‘ Ne te laisse pas empêcher, s’il te plaît, de venir vers moi. 17  Car je ne manquerai pas de t’honorer grandement+, et je ferai tout ce que tu me diras+. Viens donc, s’il te plaît. Maudis-​moi ce peuple. ’ ” 18  Mais Balaam répondit et dit aux serviteurs de Balaq : “ Si Balaq me donnait plein sa maison d’argent et d’or, je ne pourrais enfreindre l’ordre de Jéhovah mon Dieu, pour faire petite ou grande chose+. 19  Et maintenant, s’il vous plaît, restez ici cette nuit, vous aussi, pour que je sache ce que Jéhovah me dira encore+. ” 20  Alors Dieu* vint vers Balaam, la nuit, et lui dit : “ Si c’est pour t’appeler que les hommes sont venus, lève-​toi, va avec eux. Mais c’est seulement la parole que je te dirai que tu pourras dire+. ” 21  Après cela, Balaam se leva au matin et sella son ânesse, et il s’en alla avec les princes de Moab+. 22  Mais la colère de Dieu* s’enflamma parce qu’il s’en allait ; alors l’ange de Jéhovah se posta sur la route pour s’opposer à lui*+. Il était monté sur son ânesse, et ses deux serviteurs* étaient avec lui. 23  Et l’ânesse vit l’ange de Jéhovah posté sur la route, avec son épée dégainée à la main+ ; et l’ânesse voulut dévier de la route pour aller dans les champs, mais Balaam se mit à frapper l’ânesse pour la faire dévier vers la route. 24  Et l’ange de Jéhovah se tenait dans le chemin étroit entre les vignes, avec un mur de pierres de ce côté-​ci et un mur de pierres de ce côté-​là. 25  Or l’ânesse voyait toujours l’ange de Jéhovah ; elle se serra alors contre le mur et serra ainsi le pied de Balaam contre le mur ; et il recommença à la battre. 26  Or l’ange de Jéhovah recommença à passer et se tint dans un lieu étroit où il n’y avait pas de chemin pour dévier à droite ou à gauche. 27  Lorsque l’ânesse vit l’ange de Jéhovah, alors elle se coucha sous Balaam ; si bien que la colère de Balaam s’enflamma+, et il battait l’ânesse avec son bâton. 28  Finalement Jéhovah ouvrit la bouche de l’ânesse+ et elle dit à Balaam : “ Que t’ai-​je fait, que tu m’aies battue ces trois fois+ ? ” 29  Et Balaam dit à l’ânesse : “ C’est que tu m’as traité brutalement. Si seulement il y avait une épée dans ma main, car maintenant je t’aurais tuée+ ! ” 30  Alors l’ânesse dit à Balaam : “ Ne suis-​je pas ton ânesse, que tu as montée toute ta vie jusqu’à ce jour ? Ai-​je jamais eu l’habitude d’agir ainsi avec toi+ ? ” À quoi il dit : “ Non ! ” 31  Alors Jéhovah découvrit les yeux+ de Balaam, si bien qu’il vit l’ange de Jéhovah posté sur la route, avec son épée dégainée à la main. Aussitôt il s’inclina et se prosterna sur sa face. 32  Alors l’ange de Jéhovah lui dit : “ Pourquoi as-​tu battu ton ânesse ces trois fois ? Vois ! C’est moi qui suis sorti pour m’opposer, car ta voie va directement* à l’encontre de ma volonté+. 33  Et l’ânesse m’a vu et a voulu dévier devant moi ces trois fois+. Supposons qu’elle n’ait pas* dévié de devant moi ! C’est toi-​même, en effet, que j’aurais déjà tué+, tandis qu’elle, je l’aurais gardée en vie. ” 34  Alors Balaam dit à l’ange de Jéhovah : “ J’ai péché+, car je ne savais pas que c’est toi qui étais posté sur la route pour me rencontrer. Et maintenant, si cela est mauvais à tes yeux, laisse-​moi m’en retourner. ” 35  Mais l’ange de Jéhovah dit à Balaam : “ Va avec ces hommes+, mais c’est uniquement la parole que je te dirai que tu pourras dire+. ” Et Balaam continua d’aller avec les princes de Balaq. 36  Lorsque Balaq apprit que Balaam était arrivé, aussitôt il sortit à sa rencontre à la ville de Moab, qui est sur la rive de l’Arnôn, qui est à l’extrémité du territoire+. 37  Alors Balaq dit à Balaam : “ Oui, ne t’ai-​je pas envoyé [des messagers] pour t’appeler ? Pourquoi n’es-​tu pas venu vers moi ? Est-​ce que vraiment et réellement je ne suis pas en mesure de t’honorer+ ? ” 38  Et Balaam dit à Balaq : “ Voici que je suis venu vers toi maintenant. Pourrai-​je au moins dire quelque chose+ ? La parole que Dieu placera dans ma bouche, c’est celle-là que je dirai+. ” 39  Balaam s’en alla donc avec Balaq, et ils arrivèrent à Qiriath-Houtsoth. 40  Alors Balaq sacrifia des bovins et des moutons+, et il en envoya à Balaam et aux princes qui étaient avec lui. 41  Et voici ce qui arriva au matin : Balaq prit alors Balaam et le fit monter à Bamoth-Baal*+ pour qu’il puisse voir* de là le peuple tout entier+.

Notes

“ cette ”, SamLXXSyVg ; M : “ l’[assemblée] ”.
Sans doute l’Euphrate.
Lit. : “ Il a couvert l’œil de la terre ”.
“ dire ”, LXXSyVg.
“ Dieu ”, MLXXSyVg ; Sam : “ l’ange de Dieu ”.
“ Dieu ”, MLXXSyVg ; Sam et un ms. héb. : “ Jéhovah ”.
Lit. : “ sur la route comme son opposant ”.
Ou : “ garçons, jeunes hommes ”.
“ ta voie n’est pas élégante (charmante, bonne) ”, LXX ; Vg : “ ta voie est perverse ”.
“ Si elle n’avait pas ”, LXX ; Vg : “ Si l’ânesse n’avait pas ” ; M : “ Peut-être n’aurait-​elle pas ”.
Signifie : “ Hauts lieux de Baal ”. Les noms des baals cananéens étaient généralement associés à des lieux en particulier. Ces noms en vinrent finalement à désigner les lieux eux-​mêmes, comme Baal-Hermôn, Baal-Hatsor ou Baal-Tsephôn.
Ou : “ et il put voir ”.