Matthieu 16​:​1-28

16  Ici les Pharisiens+ et les Sadducéens s’avancèrent vers lui et, pour le tenter, ils lui demandèrent de leur montrer un signe [qui vienne] du ciel+.  En réponse il leur dit : “ [[Quand vient le soir, vous avez l’habitude de dire : ‘ Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu ’ ;  et le matin : ‘ Aujourd’hui il va faire un temps hivernal, pluvieux, car le ciel est rouge feu, mais sombre. ’ Vous savez interpréter l’aspect du ciel, mais les signes des temps, vous n’êtes pas capables de les interpréter*+.]]  Une génération méchante et adultère* recherche sans cesse un signe, mais aucun signe ne lui sera donné+ si ce n’est le signe de Yona+. ” Là-dessus, il s’en alla, les laissant là+.  Or les disciples passèrent sur l’autre rive et oublièrent de prendre des pains+.  Jésus leur dit : “ Ouvrez l’œil et méfiez-​vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens+. ”  Alors ils se mirent à raisonner entre eux, disant : “ Nous n’avons pas pris de pains. ”  Sachant cela, Jésus dit : “ Pourquoi faites-​vous entre vous ce raisonnement, parce que vous n’avez pas de pains, gens de peu de foi+ ?  Ne saisissez-​vous pas encore, ou ne vous rappelez-​vous pas les cinq pains pour les cinq mille, et combien de paniers vous avez pris+ ? 10  Ni les sept pains pour les quatre mille, et combien de paniers à provisions vous avez pris+ ? 11  Comment se fait-​il que vous ne discerniez pas que je ne vous parlais pas de pains ? Mais méfiez-​vous du levain des Pharisiens et des Sadducéens+. ” 12  Alors ils comprirent qu’il avait dit de se méfier, non pas du levain des pains, mais de l’enseignement+ des Pharisiens et des Sadducéens. 13  Or, quand il fut arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus se mit à demander à ses disciples : “ Qui les hommes disent-​ils qu’est le Fils de l’homme+ ? ” 14  Ils dirent : “ Les uns disent : Jean le Baptiste+ ; d’autres : Éliya+ ; d’autres encore : Jérémie ou l’un des prophètes. ” 15  Il leur dit : “ Mais vous, qui dites-​vous que je suis+ ? ” 16  En réponse Simon Pierre dit : “ Tu es le Christ+, le Fils du Dieu vivant+. ” 17  Jésus lui dit alors : “ Heureux es-​tu, Simon fils de Yona*, parce que ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé [cela], mais mon Père qui est dans les cieux+. 18  De plus, moi je te dis : Tu es Pierre+, et sur ce roc*+ je bâtirai ma congrégation*, et les portes de l’hadès*+ ne la domineront pas+. 19  Je te donnerai les clés du royaume des cieux, et tout ce que tu lieras sur la terre sera ce qui est lié* dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera ce qui est délié* dans les cieux+. ” 20  Alors il commanda sévèrement aux disciples de ne dire à personne qu’il était le Christ+. 21  À partir de ce moment Jésus Christ commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait aller à Jérusalem, et subir beaucoup de choses de la part des anciens, des prêtres en chef et des scribes, et être tué, et le troisième jour être relevé+. 22  Alors Pierre le prit à part et commença à le réprimander, en disant : “ Sois bon avec toi, Seigneur ; non, tu n’auras pas un tel [sort]+. ” 23  Mais, tournant le dos*, il dit à Pierre : “ Passe derrière moi, Satan+ ! Tu es pour moi un obstacle qui fait trébucher, parce que tu penses, non pas les pensées de Dieu+, mais celles des hommes*. ” 24  Alors Jésus dit à ses disciples : “ Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-​même et prenne son poteau de supplice* et me suive continuellement+. 25  Car celui qui veut sauver son âme* la perdra ; mais celui qui perd son âme à cause de moi la trouvera+. 26  Car quel profit y aura-​t-​il pour un homme s’il vient à gagner le monde entier, mais le paie de son âme+ ? Ou bien que donnera un homme en échange+ de son âme ? 27  Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite+. 28  Vraiment, je vous dis qu’il y en a quelques-uns de ceux qui se tiennent ici qui ne goûteront pas la mort, non, avant d’avoir vu d’abord le Fils de l’homme venir dans son royaume+. ”

Notes

D’après CDWItVg ; les mots entre doubles crochets manquent dans אBSyc,sArm.
“ adultère ”. Gr. : moïkhalis ; lat. : adultera.
Lit. : “ Bar-Yona ”, qui signifie “ Fils de Yona ”. Gr. : Bariôna ; J17,18,22(héb.) : Bar-Yônah. Bar, “ fils ”, est emprunté à l’aram. Cf. Ezr 5:2, note.
“ Tu es Pierre, et sur ce roc ”. Dans les langues originelles, les mots traduits par “ Pierre ”, et qui signifient “ Morceau de roche ”, sont au masc. (gr. : Pétros, masc. ; lat. : Petrus, masc. ; syr. : Kiʼphaʼ précédé du pron. personnel masc. hou) ; en revanche, les mots traduits par “ roc ” sont au fém. (gr. : pétraï, datif, fém. sing. ; lat. : petram, fém. ; syr. : kiʼphaʼ précédé de l’adj. démonstratif fém. hadèʼ).
Ou : “ mon ecclésia (assemblée) ”. Gr. : mou tên ékklêsian ; J17,18,22(héb.) : qehillathi.
“ hadès ”. Gr. : haïdou ; J7,8,10-14,16-18,22(héb.) : sheʼôl. Voir App. 4B.
Ou : “ ce qui est déjà lié ”, participe parfait passif.
Ou : “ ce qui est déjà délié ”, participe parfait passif.
Ou : “ se retournant ”.
Ou : “ tu as, non pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes ”.
Voir App. 5C.
Ou : “ sa vie ”. Voir App. 4A.