Luc 6​:​1-49

6  Or, un sabbat, il arriva qu’il passait à travers des champs de céréales, et ses disciples arrachaient+ et mangeaient les épis, en les frottant de leurs mains+.  Alors quelques-uns des Pharisiens dirent : “ Pourquoi faites-​vous ce qui n’est pas permis+ le sabbat+ ? ”  Mais en réponse Jésus leur dit : “ N’avez-​vous jamais lu ce qu’a fait David+ quand lui et les hommes qui étaient avec lui ont eu faim+ ?  Comment il est entré dans la maison de Dieu et a reçu les pains de présentation*+, en a mangé et en a donné aux hommes qui étaient avec lui, [ces pains] qu’il n’est permis à personne de manger, sauf aux seuls prêtres+ ? ”  Il leur dit encore : “ Seigneur du sabbat, voilà ce qu’est le Fils de l’homme+. ”  Au cours d’un autre sabbat+, il entra dans la synagogue et se mit à enseigner. Et il y avait là un homme dont la main droite était desséchée+.  Et les scribes et les Pharisiens l’observaient+ attentivement pour voir s’il allait guérir, le sabbat, afin de trouver de quoi l’accuser+.  Lui, cependant, connaissait leurs raisonnements+ ; pourtant il dit à l’homme à la main desséchée : “ Lève-​toi et tiens-​toi là, au centre. ” Il se leva et se tint là+.  Alors Jésus leur dit : “ Je vous le demande : Est-​il permis, le sabbat, de faire du bien+ ou de faire du mal, de sauver une âme* ou de la détruire+ ? ” 10  Et après les avoir tous regardés à la ronde, il dit à l’homme* : “ Tends ta main. ” Il le fit, et sa main fut rétablie+. 11  Mais eux se remplirent de démence, et ils se mirent à parler entre eux de ce qu’ils pourraient faire à Jésus+. 12  Au cours de ces jours-​là, il sortit dans la montagne pour prier+, et il passa toute la nuit dans la prière à Dieu+. 13  Mais quand le jour parut, il appela à lui ses disciples et en choisit parmi eux douze, auxquels il donna aussi le nom d’ “ apôtres+ ” : 14  Simon, qu’il nomma aussi Pierre+, et André son frère, et Jacques et Jean+, et Philippe+ et Barthélemy, 15  et Matthieu et Thomas+, et Jacques [le fils] d’Alphée, et Simon qui est appelé “ le zélé*+ ”, 16  et Judas [le fils] de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint traître+. 17  Et il descendit avec eux et se plaça là, sur un endroit plat ; et il y avait une grande foule de ses disciples et une grande multitude de gens+ de toute la Judée, et de Jérusalem, et de la région maritime de Tyr et de Sidon, qui étaient venus pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies+. 18  Même ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. 19  Et toute la foule cherchait à le toucher+, parce qu’une puissance+ sortait de lui et les guérissait tous. 20  Et il leva les yeux sur ses disciples et se mit à dire+ : “ Heureux*, vous les pauvres+, parce que le royaume de Dieu est à vous. 21  “ Heureux, vous qui avez faim+ maintenant, parce que vous serez rassasiés+. “ Heureux, vous qui pleurez maintenant, parce que vous rirez+. 22  “ Heureux êtes-​vous quand les hommes vous haïssent+, et quand ils vous excluent et qu’ils vous outragent et rejettent+ votre nom comme mauvais, à cause du Fils de l’homme. 23  Réjouissez-​vous en ce jour-​là et bondissez, car, voyez, votre récompense est grande dans le ciel, car c’est de la même manière que leurs ancêtres agissaient à l’égard des prophètes+. 24  “ Mais malheur à vous, les riches+, parce que vous recevez pleinement votre consolation+. 25  “ Malheur à vous, qui êtes repus maintenant, parce que vous aurez faim+. “ Malheur, vous qui riez maintenant, parce que vous serez dans le deuil et que vous pleurerez+. 26  “ Malheur, lorsque tous les hommes disent du bien de vous, car c’est de la même manière que leurs ancêtres agissaient à l’égard des faux prophètes+. 27  “ Mais je vous le dis, à vous qui écoutez : Continuez d’aimer vos ennemis+, de faire du bien+ à ceux qui vous haïssent, 28  de bénir ceux qui vous maudissent, de prier pour ceux qui vous insultent+. 29  À qui te frappe sur une joue+ présente aussi l’autre ; et à qui t’enlève+ ton vêtement de dessus ne refuse pas non plus le vêtement de dessous. 30  Donne à tout homme qui te demande+, et à qui te prend tes affaires, ne [les] redemande pas. 31  “ De plus, comme vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites de même pour eux+. 32  “ Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel mérite avez-​vous ? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment+. 33  Et si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel mérite donc avez-​vous ? Même les pécheurs en font autant+. 34  De plus, si vous prêtez [sans intérêt]+ à ceux dont vous espérez recevoir, quel mérite avez-​vous ? Même des pécheurs prêtent [sans intérêt] à des pécheurs pour en recevoir l’équivalent+. 35  Au contraire, continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien et de prêter+ [sans intérêt], sans rien espérer en retour ; et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut+, parce qu’il est bon+ à l’égard des ingrats et méchants. 36  Continuez à devenir miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux+. 37  “ D’autre part, cessez de juger, et vous ne serez jugés en aucune façon+ ; cessez de condamner, et vous ne serez condamnés en aucune façon. Continuez à libérer, et vous serez libérés+. 38  Ayez l’habitude de donner, et on vous donnera+. On versera dans votre giron* une belle mesure, tassée, secouée et débordante. Car c’est avec la mesure dont vous mesurez qu’on mesurera pour vous en retour+. ” 39  Alors il leur donna encore un exemple : “ Un aveugle ne peut pas guider un aveugle, n’est-​ce pas ? Tous les deux tomberont dans une fosse, n’est-​ce pas+ ? 40  Un élève n’est pas au-dessus de son enseignant, mais tout homme qui est parfaitement instruit sera comme son enseignant+. 41  Pourquoi donc regardes-​tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, mais ne remarques-​tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi+ ? 42  Comment peux-​tu dire à ton frère : ‘ Frère, permets que je retire la paille qui est dans ton œil ’, alors que toi, tu ne vois pas la poutre qui est dans ton œil+ ? Hypocrite ! retire d’abord la poutre de ton œil+, et alors tu verras clairement comment retirer la paille qui est dans l’œil de ton frère+. 43  “ Car il n’y a pas de bel arbre qui produise du fruit pourri ; d’autre part, il n’y a pas d’arbre pourri qui produise du beau fruit+. 44  Car chaque arbre se connaît à son propre fruit+. Par exemple, on ne récolte pas des figues sur des épines, on ne vendange pas non plus des raisins sur un buisson d’épines+. 45  Un homme bon, du bon trésor+ de son cœur, produit du bon, mais un homme mauvais, de son mauvais [trésor], produit ce qui est mauvais ; car c’est de l’abondance du cœur que sa bouche parle+. 46  “ Pourquoi donc m’appelez-​vous ‘ Seigneur ! Seigneur ! ’ mais ne faites-​vous pas les choses que je dis+ ? 47  Tout homme qui vient à moi, qui entend mes paroles et les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est semblable+. 48  Il est semblable à un homme bâtissant une maison, qui a creusé, est allé profond et a posé les fondations sur le roc. Aussi, quand il y a eu inondation+, le fleuve s’est rué contre cette maison, mais il n’a pas été assez fort pour l’ébranler, parce qu’elle était bien bâtie+. 49  D’autre part, celui qui entend et ne met pas en pratique+ est semblable à un homme qui a bâti une maison sur le sol, sans fondations. Contre elle s’est rué le fleuve, et aussitôt elle s’est écroulée, et la ruine+ de cette maison est devenue grande+. ”

Notes

Ou : “ les pains de proposition ”.
Ou : “ une vie ”. Gr. : psukhên ; J17,18,22(héb.) : nèphèsh. Voir App. 4A.
Lit. : “ à lui ”.
“ le zélé ”. Ou : “ le Zélote, l’Enthousiaste ”. Gr. : Zêlôtên.
“ Heureux ”. Gr. : Makarioï ; lat. : beati, d’où vient “ béatitudes ”.
Ou : “ sein ”.