Luc 13​:​1-35

13  À cette même époque, certains étaient là, qui l’informèrent sur les Galiléens+ dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs sacrifices.  Alors, en réponse, il leur dit : “ Pensez-​vous que ces Galiléens aient été de plus grands pécheurs+ que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont subi ces choses ?  Non, pas du tout, je vous le dis ; mais si vous ne vous repentez pas, vous serez tous détruits de même+.  Ou ces dix-huit sur qui est tombée la tour de Siloam* et qu’elle a tués, pensez-​vous qu’ils aient été de plus grands débiteurs que tous les autres hommes qui habitent Jérusalem ?  Non, pas du tout, je vous le dis ; mais si vous ne vous repentez pas, vous serez tous détruits pareillement+. ”  Puis il donna cet exemple : “ Un certain homme avait un figuier planté dans sa vigne+, et il est venu y chercher du fruit+, mais n’en a pas trouvé+.  Alors il a dit au vigneron : ‘ Voilà trois ans+ que je viens chercher du fruit sur ce figuier, mais que je n’en ai pas trouvé. Coupe-​le+ ! Pourquoi donc continuerait-​il à rendre le sol inutile ? ’  En réponse [l’homme] lui dit : ‘ Maître, laisse-​le+ encore cette année, jusqu’à ce que j’aie creusé tout autour et que j’aie mis du fumier ;  et si à l’avenir il produit alors du fruit, [à la bonne heure ;] sinon, tu le couperas*+. ’ ” 10  Or il enseignait dans une des synagogues, le sabbat. 11  Et, voyez, une femme avec un esprit+ de faiblesse depuis dix-huit ans, et elle était courbée en deux et ne pouvait pas se redresser, pas du tout. 12  Lorsqu’il la vit, Jésus s’adressa à elle et lui dit : “ Femme, tu es libérée+ de ta faiblesse. ” 13  Et il posa les mains sur elle ; et à l’instant même elle se redressa+ et se mit à glorifier Dieu. 14  Alors le président de la synagogue, indigné de ce que Jésus avait opéré [cette] guérison le sabbat, se mit à dire à la foule : “ Il y a six jours pendant lesquels on doit travailler+ ; [ces jours-​là,] venez donc vous faire guérir, et non pas le jour du sabbat+. ” 15  Cependant le Seigneur* lui répondit et dit : “ Hypocrites+ ! est-​ce que chacun de vous, le sabbat, ne détache pas de l’étable son taureau ou son âne pour le mener boire+ ? 16  Et cette femme, qui est fille d’Abraham+ et que Satan a tenue liée — voyez ! — pendant dix-huit ans, ne fallait-​il donc pas la délier de ce lien le jour du sabbat ? ” 17  Eh bien, tandis qu’il disait ces choses, tous ses adversaires avaient honte+ ; mais toute la foule se réjouissait de toutes les choses glorieuses qui étaient faites par lui+. 18  Il disait donc : “ À quoi le royaume de Dieu est-​il semblable, et à quoi le comparerai-​je+ ? 19  Il est semblable à un grain de moutarde qu’un homme a pris et mis dans son jardin. Il a poussé et est devenu un arbre, et les oiseaux du ciel+ ont logé dans ses branches+. ” 20  Et il dit encore : “ À quoi comparerai-​je le royaume de Dieu ? 21  Il est semblable à du levain qu’une femme a pris et caché dans* trois grandes mesures* de farine, jusqu’à ce que toute la masse ait fermenté+. ” 22  Et il cheminait de ville en ville et de village en village, enseignant et continuant à faire route vers Jérusalem+. 23  Or, un certain homme lui dit : “ Seigneur, est-​ce que ceux qui sont sauvés sont peu nombreux+ ? ” Il leur dit : 24  “ Faites de vigoureux efforts*+ pour entrer par la porte étroite+, parce que beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer, mais ne le pourront pas+, 25  dès que le maître de la maison se sera levé et aura verrouillé la porte, et que vous commencerez à rester dehors et à frapper à la porte, en disant : ‘ Monsieur, ouvre-​nous+. ’ Mais en réponse il vous dira : ‘ Je ne sais d’où vous êtes+. ’ 26  Alors vous commencerez à dire : ‘ Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos grandes rues+. ’ 27  Mais il parlera et vous dira : ‘ Je ne sais d’où vous êtes. Éloignez-​vous de moi, vous tous, ouvriers d’injustice+ ! ’ 28  C’est là que seront [vos] pleurs et [vos] grincements de dents+, quand vous verrez Abraham et Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le royaume de Dieu+, mais vous, jetés dehors. 29  D’autre part, des gens viendront de l’est et de l’ouest, du nord et du sud+, et ils s’étendront à table dans le royaume de Dieu+. 30  Et, voyez, il y a des derniers qui seront premiers, et il y a des premiers qui seront derniers+. ” 31  À cette heure-​là même s’avancèrent quelques Pharisiens, qui lui dirent : “ Sors et va-​t’en d’ici, parce qu’Hérode* veut te tuer. ” 32  Et il leur dit : “ Allez dire à ce renard+ : ‘ Écoute : je chasse des démons et accomplis des guérisons aujourd’hui et demain, et le troisième jour je serai achevé*+. ’ 33  Toutefois, il faut que je continue ma route aujourd’hui et demain et le jour suivant, parce qu’il n’est pas admissible qu’un prophète soit détruit hors de Jérusalem+. 34  Jérusalem, Jérusalem, la [ville] qui tue+ les prophètes et qui lapide+ ceux qui lui sont envoyés — combien de fois j’ai voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble sa couvée sous ses ailes+, mais vous ne [l’]avez pas voulu+ ! 35  Voyez ! Votre maison+ vous est abandonnée. Je vous le dis : Non, vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vous disiez : ‘ Béni est celui qui vient au nom de Jéhovah*+ ! ’ ”

Notes

“ Siloam ”, אAB ; J17,18,22 : “ Shiloah ”.
Ou : “ tu devras le couper ”.
Ou : “ Maître ”.
Ou : “ mélangé à ”.
“ grandes mesures ”. Lit. : “ séas ”. Gr. : sata. Le séa équivalait à 7,33 l.
Lit. : “ Combattez ”.
C.-à-d. Hérode Antipas, le fils d’Hérode le Grand. Voir 3:1.
Lit. : “ je suis rendu parfait ”.
Voir App. 1D.