Jonas 4​:​1-11

4  Mais cela déplut fort à Yona+, et il s’enflamma de colère.  Il pria alors Jéhovah* et dit : “ Ah ! Jéhovah, n’était-​ce pas là mon affaire*, alors que j’étais sur mon sol ? C’est pourquoi je suis allé de l’avant et me suis enfui à Tarsis+ ; car je savais que tu es un Dieu* compatissant et miséricordieux+, lent à la colère et abondant en bonté de cœur*+, et qui regrette le malheur+.  Et maintenant, ô Jéhovah, s’il te plaît, enlève-​moi mon âme*+, car mieux vaut pour moi mourir que vivre*+. ”  Mais Jéhovah dit : “ Est-​ce avec raison que tu t’es enflammé de colère+ ? ”  Alors Yona sortit de la ville et s’assit à l’est de la ville ; là il se mit à faire une hutte pour s’asseoir dessous, à l’ombre+, jusqu’à ce qu’il ait vu ce que deviendrait la ville+.  Jéhovah Dieu* préposa alors un lagenaria* pour que [cette plante] monte au-dessus de Yona, de façon à devenir une ombre sur sa tête ; c’était afin de le délivrer de son malheur+. Et Yona se réjouissait beaucoup au sujet du lagenaria.  Mais le [vrai] Dieu préposa un ver+, le lendemain, à la montée de l’aurore, pour que celui-ci frappe le lagenaria ; et [la plante] se desséchait+.  Et voici ce qui arriva : dès que le soleil se leva, alors Dieu* préposa encore un vent d’est brûlant+ ; et le soleil frappait sur la tête de Yona, si bien qu’il était en train de s’évanouir+ ; et il demandait la mort pour son âme*, et il ne cessait de dire : “ Mieux vaut pour moi mourir que vivre*+. ”  Alors Dieu dit à Yona : “ Est-​ce avec raison que tu t’es enflammé de colère au sujet du lagenaria+ ? ” À quoi il dit : “ C’est avec raison que je me suis enflammé de colère, jusqu’à la mort. ” 10  Mais Jéhovah dit : “ Toi, tu t’es apitoyé sur le lagenaria pour lequel tu n’as pas peiné et que tu n’as pas fait grandir, qui a été la plante d’une nuit* et a péri comme la plante d’une nuit. 11  Et moi, ne devrais-​je pas m’apitoyer sur Ninive la grande ville+ où existent plus de cent vingt mille* hommes* qui ne connaissent pas la différence entre leur droite et leur gauche, sans compter des animaux domestiques en grand nombre+ ? ”

Notes

Voir App. 1C § 2.
“ mon affaire ”. Ou : “ ma parole ”.
“ un Dieu ”. Héb. : ʼÉl ; lat. : Deus.
Ou : “ amour fidèle ”. Héb. : ḥèsèdh.
Voir 2:7, note.
Ou : “ que ma vie ”.
“ Jéhovah Dieu ”, MTLXXSyVg. Voir Gn 2:4, note “ Dieu ”.
C.-à-d. : “ une courge bouteille ” ; on traduit aussi par “ ricin ”. Héb. : qiqayôn.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim ; gr. : ho Théos ; TVg : “ Jéhovah ” ; Sy : “ Jéhovah Dieu ”.
“ son âme ”. Héb. : naphshô ; gr. : psukhên ; lat. : animae. Voir App. 4A.
Ou : “ que ma vie ”. Héb. : ḥayyay.
Lit. : “ le fils d’une nuit ”.
Lit. : “ douze myriades (12 × 10 000) ”.
Ou : “ hommes tirés du sol ”. Héb. : ʼadham.