Job 32​:​1-22

32  Alors ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, car il était juste à ses* yeux+.  Mais la colère d’Élihou* le fils de Barakel le Bouzite+ de la famille de Ram devint ardente. Contre Job s’enflamma sa colère, parce qu’il déclarait juste son âme plutôt que Dieu*+.  Contre ses trois compagnons aussi sa colère s’enflamma, parce qu’ils n’avaient pas trouvé de réponse, mais qu’ils déclaraient Dieu* coupable+.  Et Élihou avait attendu Job avec des paroles, car ils étaient plus vieux que lui en jours+.  Mais, finalement, Élihou vit qu’il n’y avait pas de réponse dans la bouche+ de ces trois hommes, et sa colère s’enflammait de plus en plus.  Alors Élihou le fils de Barakel le Bouzite répondit et dit : “ Je suis jeune en jourset vous êtes des vieux+.C’est pourquoi je me suis effacé* et j’ai craintde vous exposer mon savoir.   Je disais : ‘ Les jours parleront,et c’est la multitude des années qui fera connaître la sagesse+. ’   En vérité, c’est l’esprit dans les mortelset le souffle du Tout-Puissant [qui] les rend intelligents+.   Ce ne sont pas [toujours] ceux qui ont abondance de jours qui sont sages+,ni les vieillards qui comprennent le jugement+. 10  C’est pourquoi j’ai dit : ‘ Écoute-​moi.J’exposerai mon savoir, moi aussi. ’ 11  Voyez ! J’ai attendu vos paroles,je prêtais l’oreille à vos raisonnements+,jusqu’à ce que vous ayez pu chercher des mots [pour les dire]. 12  Vers vous je fixais mon attention,et voici que nul ne reprend Job,aucun de vous ne répond à ses paroles, 13  pour que vous ne disiez pas : ‘ Nous avons trouvé la sagesse+ ;c’est Dieu* qui le chasse, non un homme. ’ 14  Puisqu’il n’a pas aligné de mots contre moi,ce n’est pas avec vos paroles donc que je lui répondrai. 15  Ils ont été terrifiés, ils n’ont plus répondu ;les mots se sont éloignés d’eux. 16  J’ai attendu, car ils ne se remettent pas à parler,car ils se sont arrêtés, ils n’ont plus répondu. 17  Je répondrai, moi aussi, [par ceci, qui est] ma part,j’exposerai mon savoir, moi aussi, 18  car je suis devenu plein de mots,oui de l’esprit me presse+ dans mon ventre. 19  Voyez ! Mon ventre est comme du vin qui n’a pas d’issue ;comme des outres neuves, il veut éclater+. 20  Que je parle pour que cela me soulage.J’ouvrirai mes lèvres pour répondre+. 21  S’il vous plaît, que je ne me montre pas partial envers l’homme*+ ;je ne conférerai pas de titre à l’homme tiré du sol*+ ; 22  car, vraiment, je ne sais pas conférer de titre,mon Auteur+ m’emporterait facilement.

Notes

“ ses ”, M ; LXXSy : “ leurs ”.
Signifie : “ Mon Dieu est lui ”.
“ que Dieu ”. Héb. : méʼÈlohim ; LXX : “ Jéhovah ”.
“ Dieu ”, leçon originelle. M : “ Job ”. Les scribes juifs ont remplacé dans le texte original “ Dieu ” par “ Job ”. C’est une des 18 corrections des scribes (Sopherim). Voir App. 2B.
Ou : “ j’ai eu peur ”. Héb. : zaḥalti.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÉl.
“ homme ”. Héb.: ʼish.
“ homme tiré du sol ”. Héb. : ʼadham.