Actes 25​:​1-27

25  Festus donc, après son entrée [en fonction+ à la tête de] la province*, monta trois jours plus tard de Césarée à Jérusalem+ ;  et les prêtres en chef et les principaux personnages d’entre les Juifs portèrent plainte+ auprès de lui contre Paul. Et ils le priaient instamment,  demandant comme une faveur, contre cet [homme], de le faire venir à Jérusalem : ils tendaient une embuscade+ pour le supprimer en chemin.  Cependant, Festus répondit que Paul serait gardé à Césarée et que lui-​même allait bientôt s’en aller là-bas.  “ Que ceux donc d’entre vous qui sont au pouvoir, dit-​il, descendent avec moi et l’accusent+, s’il y a quelque chose de déplacé chez cet homme. ”  Et lorsqu’il eut passé pas plus de huit ou dix jours parmi eux, il descendit à Césarée ; le lendemain il s’assit au tribunal+ et ordonna d’amener Paul.  Quand il arriva, les Juifs qui étaient descendus de Jérusalem se tinrent autour de lui, portant contre lui de nombreuses et graves accusations+ qu’ils n’étaient pas capables de prouver.  Mais Paul dit pour sa défense : “ Ni contre la Loi des Juifs, ni contre le temple+, ni contre César*, je n’ai commis de péché+. ”  Festus, qui voulait se concilier la faveur+ des Juifs, répondit à Paul et dit : “ Veux-​tu monter à Jérusalem pour y être jugé sur ces choses devant moi+ ? ” 10  Mais Paul dit : “ Je me tiens devant le tribunal de César+, où je dois être jugé. Je n’ai fait aucun tort aux Juifs+, comme tu t’en rends très bien compte toi-​même. 11  Si, d’une part, je suis vraiment un malfaiteur+ et si j’ai fait quelque chose qui mérite la mort+, je ne refuse pas de mourir ; si, d’autre part, rien n’existe des choses dont ces [hommes] m’accusent, personne ne peut me livrer à eux par faveur. J’en appelle à César+ ! ” 12  Alors Festus, après avoir parlé avec l’assemblée des conseillers, répondit : “ À César tu en as appelé, à César tu iras. ” 13  Or, quand quelques jours se furent passés, Agrippa* le roi et Bérénice* arrivèrent à Césarée pour faire une visite de courtoisie à Festus. 14  Comme ils passaient là plusieurs jours, Festus exposa au roi l’affaire de Paul, disant : “ Il y a [ici] un certain homme que Félix a laissé prisonnier, 15  et quand j’étais à Jérusalem, les prêtres en chef et les anciens* des Juifs ont porté plainte+ à son sujet, demandant contre lui un jugement de condamnation. 16  Mais je leur ai répondu qu’il n’était pas de règle chez les Romains de livrer un homme par faveur, avant que l’accusé se trouve en face de ses accusateurs+ et qu’il ait l’occasion de parler pour sa défense au sujet de la plainte. 17  Quand donc ils se sont retrouvés ici, je ne me suis accordé aucun délai, mais dès le lendemain je me suis assis au tribunal et j’ai ordonné d’amener l’homme. 18  Se présentant, les accusateurs n’ont produit aucune accusation+ concernant les choses mauvaises que j’avais supposées à son sujet. 19  Ils avaient seulement avec lui certaines discussions au sujet de leur propre culte+ de la divinité* et au sujet d’un certain Jésus qui est mort, mais que Paul affirmait être en vie+. 20  Étant perplexe quant à la discussion sur ces questions, je lui ai alors demandé s’il voulait aller à Jérusalem et y être jugé sur ces questions+. 21  Mais quand Paul a fait appel+, [demandant] à être gardé pour la décision de l’Auguste*, j’ai ordonné de le garder jusqu’à ce que je l’envoie à César. ” 22  Alors Agrippa [dit] à Festus : “ Je voudrais, moi aussi, entendre cet homme+. ” “ Demain, dit-​il, tu l’entendras. ” 23  Le lendemain donc, Agrippa et Bérénice vinrent avec beaucoup d’apparat+ et entrèrent dans la salle d’audience avec les commandants* ainsi que les hommes éminents de la ville, et quand Festus donna l’ordre, on amena Paul. 24  Et Festus dit : “ Roi Agrippa et vous tous, hommes qui êtes présents avec nous, vous voyez cet homme au sujet de qui toute la multitude des Juifs m’a sollicité, aussi bien à Jérusalem qu’ici, en criant qu’il ne fallait pas qu’il vive davantage+. 25  Mais moi j’ai compris qu’il n’avait rien commis qui mérite la mort+. Et lorsque cet [homme] lui-​même en a appelé+ à l’Auguste, j’ai décidé de l’envoyer. 26  Mais sur son compte je n’ai rien de sûr à écrire à [mon] Seigneur*. C’est pourquoi je l’ai fait comparaître devant vous, et surtout devant toi, roi Agrippa, afin que — quand l’interrogatoire judiciaire aura eu lieu+ — j’aie quelque chose à écrire. 27  Car il me semble déraisonnable d’envoyer un prisonnier sans indiquer en même temps les accusations [portées] contre lui. ”

Notes

C.-à-d. la Judée, Césarée étant le lieu de résidence du gouverneur.
Ou : “ l’empereur ”.
C.-à-d. Hérode Agrippa II.
La sœur d’Hérode Agrippa II, mais qui vivait dans l’inceste avec lui.
Ou : “ hommes d’âge mûr ”. Gr. : présbutéroï.
“ culte de la divinité ”. Lit. : “ crainte des démons ”. Gr. : déïsidaïmonias ; lat. : superstitione ; J17,18 : “ service de leur Dieu ”. Voir 17:22, note.
Ou : “ l’empereur ”. Gr. : Sébastou ; lat. : Augusti. Titre de César Néron, le quatrième “ Auguste ” à partir d’Octavien qui fut le premier à porter ce titre.
Lit. : “ avec les chiliarques ”.
Ou : “ au Seigneur ”.