Michée 7​:​1-20

7  Tant pis pour moi+, car je suis devenu comme les récoltes des fruits d’été, comme le grappillage de la vendange+ ! Il n’y a pas une grappe à manger, pas de figue précoce que désirerait mon âme+ !  Le fidèle* a disparu de la terre*, et parmi les humains* il n’y a pas un homme droit+. Eux tous, ils sont à l’affût pour verser le sang+. Ils font la chasse, chacun à son frère, avec une senne+.  [Leurs] mains sont sur ce qui est mauvais, pour [le] bien faire+ ; le prince demande [quelque chose], et celui qui juge [juge] pour la rétribution+, et le grand exprime l’envie de son âme, de [son âme] à lui+ ; et ils l’entrelacent.  Le meilleur d’entre eux est comme une ronce, le plus droit, pire qu’une haie d’épines+. Oui, il viendra, le jour de tes guetteurs, [le jour où] l’on s’occupera de toi+. Maintenant viendra leur désarroi+.  N’ayez pas foi en un compagnon. Ne placez pas votre confiance dans un ami intime+. Devant celle qui couche en ton sein garde les ouvertures de ta bouche+.  Car le fils méprise le père, la fille se dresse contre sa mère+, la belle-fille contre sa belle-mère+ ; les ennemis de l’homme sont les hommes* de sa maisonnée+.  Mais pour moi, c’est Jéhovah que je guetterai+. Je veux rester dans l’attente du Dieu de mon salut+. Mon Dieu m’entendra+.  Ne te réjouis pas à mon sujet, ô mon ennemie+ ! Même si je suis tombée, oui je me relèverai+ ; même si j’habite dans les ténèbres+, Jéhovah sera pour moi une lumière+.  La fureur de Jéhovah, je la supporterai — car j’ai péché contre lui+ — jusqu’à ce qu’il prenne en main mon procès et vraiment exécute le droit pour moi+. Il me fera sortir à la lumière ; je regarderai sa justice+. 10  Mon ennemie le verra, et la honte la couvrira+, elle qui me disait : “ Où est-​il, Jéhovah ton Dieu+ ? ” Mes yeux la regarderont+. Maintenant elle deviendra un lieu qu’on piétine, comme la boue des rues+. 11  Le jour de bâtir tes murs de pierres, ce jour-​là [le] décret* sera loin+. 12  Ce jour-​là, ils* viendront jusqu’à toi de l’Assyrie et des villes d’Égypte*, de l’Égypte jusqu’au Fleuve+, de la mer à la mer, et [de] la montagne à la montagne+. 13  Oui, le pays deviendra une solitude désolée à cause de ses habitants, à cause du fruit de leurs manières d’agir+. 14  Fais paître ton peuple avec ton bâton+, le troupeau de ton héritage, celui qui résidait seul dans une forêt — au milieu d’un verger+. Qu’ils paissent en Bashân et Guiléad+ comme aux jours antiques+. 15  “ Comme aux jours de ta sortie du pays d’Égypte, je lui ferai voir des choses prodigieuses+. 16  Les nations verront et prendront honte de toute leur puissance+. Elles mettront la main sur la bouche+ ; leurs oreilles deviendront sourdes. 17  Elles lécheront la poussière comme les serpents+ ; comme les reptiles de [la] terre, elles sortiront de leurs remparts dans un état d’agitation+. Vers Jéhovah notre Dieu* elles viendront en frémissant, et elles auront peur de toi+. ” 18  Qui est un Dieu* comme toi+, pardonnant la faute et passant sur la transgression+ du reste de son héritage+ ? Vraiment, il ne maintiendra pas pour toujours sa colère, car il prend plaisir à la bonté de cœur*+. 19  Il nous fera encore miséricorde+ ; il soumettra nos fautes+. Et tu jetteras dans les profondeurs de [la] mer tous leurs péchés*+. 20  Tu accorderas [la] fidélité* [accordée] à Jacob, [la] bonté de cœur [accordée] à Abraham, que tu as jurées à nos ancêtres depuis les jours d’autrefois+.

Notes

Ou : “ Celui qui a de la bonté de cœur ”. Héb. : ḥasidh.
Ou : “ du pays ”. Héb. : haʼarèts.
Ou : “ parmi les hommes tirés du sol ”. Héb. : baʼadham.
“ hommes de ”. Héb. : ʼanshé, pl. de ʼish, rendu par “ de l’homme ” dans la même phrase.
Ou : “ [la] limite prescrite ”.
“ ils ”, LXX ; MSyVg : “ il ” ou “ on ”.
“ Égypte ”. Héb. : Matsôr.
“ notre Dieu ”. Héb. : ʼÈlohénou.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÉl ; gr. : Théos ; lat. : Deus.
Ou : “ l’amour fidèle ”. Héb. : ḥèsèdh.
“ leurs péchés ”, M ; LXXSyVg : “ nos péchés ” ; T : “ les péchés d’Israël ”.
Ou : “ vérité ”.