Josué 20​:​1-9

20  Alors Jéhovah parla à Josué, en disant :  “ Parle aux fils d’Israël, en disant : ‘ Donnez-​vous les villes de refuge+ dont je vous ai parlé par le moyen de Moïse,  pour que s’y enfuie l’homicide+ qui frappe une âme à mort, involontairement, sans le savoir ; elles devront vous servir de refuge contre le vengeur* du sang+.  Il devra s’enfuir+ dans l’une de ces villes, se tenir à l’entrée de la porte+ de la ville et dire ses paroles aux oreilles des anciens+ de cette ville ; ils devront le recueillir dans la ville auprès d’eux et lui donner un endroit, et il faudra qu’il habite avec eux.  Si le vengeur du sang le poursuit, alors ils ne livreront pas l’homicide en sa main+, car c’est sans le savoir qu’il a frappé son semblable à mort, et il ne le haïssait pas auparavant+.  Il faudra qu’il habite dans cette ville jusqu’à ce qu’il se tienne devant l’assemblée pour le jugement+, jusqu’à la mort du grand prêtre+ qu’il y aura en ces jours-​là. C’est alors [seulement] que l’homicide pourra s’en retourner+ ; il devra rentrer dans sa ville et dans sa maison, dans la ville d’où il s’était enfui. ’ ”  Ils déclarèrent donc villes sacrées Qédesh*+ en Galilée*, dans la région montagneuse de Naphtali, Shekèm*+ dans la région montagneuse d’Éphraïm, et Qiriath-Arba+, c’est-à-dire Hébrôn, dans la région montagneuse de Juda.  Et dans la région du Jourdain, à la hauteur de Jéricho, vers l’est, ils donnèrent, dans la tribu de Ruben, Bétser+ dans le désert, sur le plateau+ ; dans la tribu de Gad, Ramoth+ en Guiléad, et dans la tribu de Manassé, Golân+ en Bashân.  Celles-là devinrent les villes assignées à tous les fils d’Israël et au résident étranger qui réside comme étranger au milieu d’eux, pour que puisse s’y enfuir quiconque frappe une âme à mort involontairement+, afin qu’il ne meure pas de la main du vengeur du sang, jusqu’à ce qu’il se tienne devant l’assemblée+.

Notes

Ou : “ le goël ”.
Ou : “ Ils sanctifièrent donc Qédesh ”.
Ou : “ dans le district ”. Héb. : bagGalil ; gr. : Galilaïaï ; lat. : Galilea. La “ Galilée ” a désigné par la suite la province romaine située au nord de la Samarie.
Ou : “ Sichem ”. Lat. : Sychem.