Josué 14​:​1-15

14  Or voici ce que les fils d’Israël reçurent comme possession héréditaire dans le pays de Canaan+, ce dont les firent hériter Éléazar le prêtre, Josué le fils de Noun et les chefs des pères des tribus des fils d’Israël+.  Leur héritage fut [réparti] par le sort+, comme Jéhovah l’avait ordonné par le moyen de Moïse pour les neuf tribus et la demi-tribu+.  Moïse, en effet, avait donné l’héritage des deux autres tribus et de l’autre demi-tribu, de l’autre côté du Jourdain+ ; et aux Lévites il ne donna pas d’héritage au milieu d’eux+.  C’est que les fils de Joseph étaient devenus deux tribus+, Manassé+ et Éphraïm+ ; et on n’avait pas donné de part aux Lévites dans le pays, sinon des villes+ pour y habiter, avec leurs terrains de pâture pour leur bétail et leurs biens+.  Comme Jéhovah l’avait ordonné à Moïse, ainsi firent les fils d’Israël ; et ils se mirent à répartir le pays.  Alors les fils de Juda s’avancèrent vers Josué, à Guilgal+, et Caleb+ le fils de Yephounné le Qenizzite+ lui dit : “ Tu connais bien, toi, la parole que Jéhovah a dite+ à Moïse l’homme du [vrai] Dieu*+ à mon sujet et à ton sujet à Qadesh-Barnéa+.  J’étais âgé de quarante ans lorsque Moïse le serviteur de Jéhovah m’a envoyé de Qadesh-Barnéa pour reconnaître le pays+, et je suis venu lui rapporter des renseignements comme c’était dans mon cœur+.  Mes frères qui étaient montés avec moi ont fait fondre le cœur du peuple+ ; mais moi, j’ai pleinement suivi Jéhovah mon Dieu+.  Moïse alors a fait serment en ce jour-​là, en disant : ‘ Le pays qu’a foulé ton pied+ t’appartiendra, ainsi qu’à tes fils, en héritage pour des temps indéfinis, car tu as pleinement suivi Jéhovah mon Dieu+. ’ 10  Et maintenant, voilà que Jéhovah m’a gardé en vie+, comme il l’a promis+, ces quarante-cinq ans depuis que Jéhovah a fait cette promesse à Moïse, alors qu’Israël marchait dans le désert+ ; et maintenant, voilà que je suis âgé aujourd’hui de quatre-vingt-cinq ans. 11  Pourtant je suis aussi fort aujourd’hui qu’au jour où Moïse m’a envoyé+. Telle ma force alors, telle ma force à présent pour la guerre, pour sortir comme pour entrer+. 12  Et maintenant donne-​moi donc cette région montagneuse que Jéhovah a promise en ce jour-​là+, car tu as appris, en ce jour-​là, qu’il y avait là des Anaqim+ et de grandes villes fortifiées+. Probablement Jéhovah sera-​t-​il avec moi+, et je les déposséderai à coup sûr, comme Jéhovah l’a promis+. ” 13  Alors Josué le bénit et il donna Hébrôn en héritage à Caleb le fils de Yephounné+. 14  C’est pourquoi Hébrôn est devenue la propriété de Caleb le fils de Yephounné le Qenizzite, en héritage jusqu’à ce jour, parce qu’il avait pleinement suivi Jéhovah le Dieu d’Israël+. 15  Le nom de Hébrôn était auparavant Qiriath-Arba+ ([cet Arba+ était] le grand homme parmi les Anaqim*). Et le pays vécut dans le calme, sans guerre+.

Notes

“ du [vrai] Dieu ”. Héb. : haʼÈlohim. Voir App. 1F.
“ était auparavant la ville d’Arbok [LXX: “ Argob ”], c’est la métropole des Anaqim ”, LXX.