Isaïe 39​:​1-8

39  En ce temps-​là, Merodak-Baladân+ le fils de Baladân, le roi de Babylone*+, envoya des lettres et un cadeau+ à Hizqiya, après avoir appris qu’il avait été malade, mais qu’il avait retrouvé ses forces+.  Alors Hizqiya se réjouit à leur sujet et leur fit voir sa maison du trésor+, l’argent et l’or, l’huile de baumier+ et la bonne huile, tout son arsenal+ et tout ce qui se trouvait dans ses trésors. Il n’y eut rien que Hizqiya ne leur fît voir dans sa maison+ et dans tout son domaine+.  Après cela Isaïe le prophète entra chez le roi Hizqiya et lui dit+ : “ Qu’ont dit ces hommes et d’où venaient-​ils vers toi ? ” Et Hizqiya dit : “ Ils sont venus vers moi d’un pays lointain, de Babylone+. ”  Alors il dit : “ Qu’ont-​ils vu dans ta maison+ ? ” À quoi Hizqiya dit : “ Ils ont vu tout ce qui est dans ma maison. Vraiment, il n’y a rien dans mes trésors que je ne leur aie fait voir. ”  Alors Isaïe dit à Hizqiya+ : “ Entends la parole de Jéhovah des armées :  ‘ Vois ! Des jours viennent, et tout ce qui est dans ta maison et que tes ancêtres ont amassé jusqu’à ce jour sera bel et bien transporté à Babylone+. ’ ‘ Il n’en restera rien+ ’, a dit Jéhovah.  ‘ Et certains de tes fils, qui sortiront de toi, dont tu deviendras père, seront pris+ et deviendront bel et bien fonctionnaires de cour+ dans le palais du roi de Babylone+. ’ ”  Alors Hizqiya dit à Isaïe : “ Bonne est la parole de Jéhovah que tu as prononcée+. ” Puis il dit : “ Parce que la paix et la vérité+ se maintiendront durant mes jours+. ”

Notes

“ Babylone ”, Vg ; LXX : “ Babylonie ” ; MTSy : “ Babel ”.