Genèse 49​:​1-33

49  Plus tard, Jacob appela ses fils et dit : “ Réunissez-​vous, que je vous annonce ce qui vous arrivera dans la période finale des jours.  Rassemblez-​vous et écoutez, fils de Jacob, oui écoutez Israël votre père+.  “ Ruben, tu es mon premier-né+, ma vigueur et le commencement de ma puissance procréatrice+, l’excellence en dignité et l’excellence en force.  Par un débordement impétueux comme les eaux*, n’excelle pas+, car tu es monté sur le lit de ton père+. À cette époque tu as profané ma couche+. Il y est monté !  “ Siméon et Lévi sont frères*+. Leurs armes de combat* sont des instruments de violence+.  N’entre pas dans le groupe de leurs intimes+, ô mon âme ! Ne t’unis pas à leur assemblée+, ô ma pensée*, car, dans leur colère, ils ont tué des hommes*+ et, dans leur caprice, ils ont coupé les jarrets à des taureaux.  Maudite soit leur colère+, car elle est cruelle+, et leur fureur, car elle se montre brutale+. Que je les répartisse en Jacob et que je les disperse en Israël+.  “ Quant à toi, Juda+, tes frères te loueront+. Ta main sera sur la nuque de tes ennemis+. Les fils de ton père se prosterneront devant toi+.  C’est un lionceau, Juda+ ! Oui, de la proie tu remonteras, mon fils. Il s’est courbé, il s’est étendu comme un lion* et, comme un lion*, qui ose le faire lever+ ? 10  Le sceptre* ne s’écartera pas de Juda+, ni le bâton de commandant* d’entre ses pieds*, jusqu’à ce que vienne Shilo*+ ; et à lui appartiendra l’obéissance des peuples*+. 11  Il attache son âne adulte à une vigne, et à un cépage de choix* le petit de son ânesse ; oui, il lavera ses habits dans le vin, et dans le sang des raisins son vêtement+. 12  Ses yeux sont rouge foncé de vin et ses dents blanches de lait. 13  “ Zéboulôn résidera près de la côte de la mer+, il sera près de la côte où les navires sont à l’ancre*+ ; son côté lointain sera vers Sidon+. 14  “ Issakar+ est un âne aux os solides, couché entre les deux couffins du bât. 15  Il verra que le lieu de repos est bon et que le pays est agréable ; il courbera son épaule pour porter les fardeaux et il sera assujetti au travail forcé de l’esclave*. 16  “ Dân jugera son peuple, comme l’une des tribus d’Israël+. 17  Que Dân soit un serpent au bord de la route, une vipère cornue au bord du chemin, qui mord les talons du cheval, de sorte que son cavalier tombe à la renverse+. 18  Oui, j’attendrai* ton salut*, ô Jéhovah+ ! 19  “ Quant à Gad, une bande de maraudeurs l’assaillira, mais lui, il assaillira la queue de l’arrière-garde+. 20  “ D’Asher le pain sera gras+, et il donnera des friandises de roi+. 21  “ Naphtali+ est une biche élancée*. Il donne des paroles gracieuses*+. 22  “ Rejeton* d’un arbre portant du fruit+, Joseph est le rejeton d’un arbre portant du fruit près de la source+, qui fait passer ses branches* par-​dessus un mur+. 23  Mais les archers le harcelaient, ils lui tiraient dessus, ils gardaient de l’animosité contre lui+. 24  Et pourtant son arc habitait dans un lieu permanent+, et la force* de ses mains était souple*+. Des mains du Puissant de Jacob+, de là vient le Berger, la Pierre d’Israël+. 25  Il vient du Dieu* de ton père+, et il t’aidera+ ; il est avec le Tout-Puissant+ et il te bénira des bénédictions des cieux, là-haut+, des bénédictions de l’abîme d’eau* qui gît en bas+, des bénédictions des seins et de la matrice+. 26  Les bénédictions de ton père l’emporteront vraiment sur les bénédictions des montagnes éternelles+, sur l’ornement* des collines de durée indéfinie+. Elles resteront sur la tête de Joseph, oui sur le crâne de celui qui a été séparé* de ses frères+. 27  “ Benjamin déchirera sans relâche, comme un loup+. Le matin, il mangera l’animal capturé et, le soir, il partagera le butin+. ” 28  Tous ceux-là sont les douze tribus d’Israël, et c’est là ce que leur dit leur père, quand il les bénit. Il les bénit chacun selon sa propre bénédiction+. 29  Puis il leur donna ordre et leur dit : “ Je suis réuni à mon peuple+. Enterrez-​moi, avec mes pères, dans la grotte qui est dans le champ d’Éphrôn le Hittite+, 30  dans la grotte qui est dans le champ de Makpéla, qui est en face de Mamré, au pays de Canaan, le champ qu’Abraham a acquis d’Éphrôn le Hittite, comme propriété funéraire+. 31  C’est là qu’on a enterré Abraham et Sara sa femme+. C’est là qu’on a enterré Isaac et Rébecca sa femme+, et c’est là que j’ai enterré Léa. 32  Le champ acquis par achat* et la grotte qui s’y trouve venaient des fils de Heth+. ” 33  Ainsi Jacob acheva de donner des ordres à ses fils. Puis il ramena ses pieds sur le lit, il expira et fut réuni à son peuple+.

Notes

Ou : “ Il y a eu un débordement comme des eaux impétueuses ”.
“ des grands ducs, des hyènes ”, selon une autre vocalisation.
“ armes de combat ”. Sens incertain pour quelques-uns. V. 49:5 dans LXXBagster : “ Siméon et Lévi, des frères, ont mené à terme l’injustice de leur retranchement ”.
“ ma gloire ”, MVg ; LXX : “ mon foie ”. Voir VT, vol. II, 1952, p. 358-362.
Ou : “ un homme ”. Héb. : ʼish, p.-ê. au sens collectif.
“ comme un lion ”. Héb. : keʼaryéh, le lion d’Afrique.
“ et, comme un lion ”. Héb. : oukhelaviʼ, le lion d’Asie.
“ sceptre ”. Héb. : shévèt ; lat. : sceptrum ; gr. : arkhôn, “ chef ”.
Ou : “ ni un commandant ”. Héb. : loʼ (...) oumeḥoqéq.
Ou : “ de devant lui ”. Cf. Jg 5:27.
“ Shilo ”. Ou : “ celui à qui il est (à qui il appartient) ”. Héb. : Shiloh ; LXX : “ ce qui lui est réservé ” ; Vg : “ celui qui doit être envoyé ”.
“ et il sera l’attente des nations ”, LXXVg.
Ou : “ une vigne aux raisins vermeils ”.
Ou : “ là où l’on décharge les navires ”.
Ou : “ il deviendra un esclave soumis au travail forcé ”.
Ou : “ j’ai attendu ”.
“ ton salut ”. Héb. : lishouʽothkha ; première mention de ce mot. Le terme héb. yeshouʽah, “ salut ”, a la même racine que les noms bibliques Yéshoua, Josué et Jésus.
Ou : “ agile ”.
Ou : “ Il produit des ramures [de cervidés] ”.
Lit. : “ Fils ”.
Lit. : “ filles ”.
Lit. : “ les bras ”.
Ou : “ agile ”.
“ du Dieu de ”. Héb. : méʼÉl.
Ou : “ des eaux houleuses ”. Vg : “ abîme ”, comme en 1:2.
Ou : “ le désir, l’habitation ”.
“ celui qui a été séparé ”. Héb. : nezir ; ce mot, traduit par “ naziréen ” en Nb 6:2, 13, 18-20, signifie “ celui qui est séparé, celui qui est voué, celui qui est mis à part ”.
Lit. : “ L’achat du champ ”.