Deutéronome 10​:​1-22

10  “ À cette même époque, Jéhovah m’a dit : ‘ Taille-​toi deux tablettes de pierre comme les premières+, et monte vers moi dans la montagne, et tu devras te faire une arche de bois+.  J’écrirai sur les tablettes les paroles qui figuraient sur les premières tablettes que tu as brisées, et tu devras les placer dans l’arche. ’  J’ai donc fait une arche en bois d’acacia, j’ai taillé deux tablettes de pierre comme les premières+, puis je suis monté dans la montagne, et les deux tablettes étaient dans ma main.  Il a alors écrit sur les tablettes la même inscription que la première+, les Dix Paroles*+ que Jéhovah vous avait dites dans la montagne, du milieu du feu+, au jour de la congrégation+ ; après quoi Jéhovah me les a données.  Alors je me suis tourné et je suis descendu de la montagne+, puis j’ai placé les tablettes dans l’arche que j’avais faite, pour qu’elles y restent, comme Jéhovah me l’avait ordonné+.  “ Et les fils d’Israël sont partis de Bééroth Bené-Yaaqân+ pour Moséra. C’est là qu’est mort Aaron et là qu’il a été enterré+ ; et Éléazar son fils s’est mis à servir en tant que prêtre à sa place+.  De là ils sont partis pour Goudgoda, et de Goudgoda pour Yotbatha+, pays de ouadis regorgeant d’eau.  “ À cette même époque, Jéhovah a mis à part la tribu de Lévi+ pour porter l’arche de l’alliance de Jéhovah+, pour se tenir devant Jéhovah afin de le servir+ et pour bénir en son nom jusqu’à ce jour+.  C’est pourquoi Lévi n’a pas eu de part ni d’héritage+ avec ses frères. Jéhovah est son héritage, comme Jéhovah ton Dieu le lui avait dit+. 10  Et moi, je suis resté* dans la montagne comme les premiers jours, quarante jours et quarante nuits+, et Jéhovah s’est mis à m’écouter cette fois encore+. Jéhovah n’a pas voulu te supprimer+. 11  Puis Jéhovah m’a dit : ‘ Lève-​toi, va devant le peuple, pour le départ, afin qu’ils entrent et prennent possession du pays que j’ai juré à leurs ancêtres de leur donner+. ’ 12  “ Et maintenant, ô Israël, qu’est-​ce que Jéhovah ton Dieu demande de toi+, sinon de craindre+ Jéhovah ton Dieu, de manière à marcher dans toutes ses voies+, et [de manière] à l’aimer+, à servir Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme+ ; 13  [de façon] à garder les commandements de Jéhovah et ses ordonnances+ que je t’ordonne aujourd’hui pour ton bien+ ? 14  Vois : à Jéhovah ton Dieu appartiennent les cieux+, oui les cieux des cieux, la terre+ et tout ce qui s’y trouve. 15  C’est uniquement à tes ancêtres que Jéhovah s’est attaché pour les aimer, si bien qu’il a choisi leur descendance après eux+, vous-​mêmes, parmi tous les peuples, comme en ce jour. 16  Vous devez circoncire le prépuce de votre cœur+ et ne plus durcir* votre cou+. 17  Car Jéhovah votre Dieu est le Dieu des dieux*+ et le Seigneur des seigneurs*+, le Dieu* grand, fort et redoutable+, qui ne se montre partial envers personne+ et qui n’accepte pas de pot-de-vin*+, 18  qui exécute le jugement pour l’orphelin de père et la veuve+, et qui aime le résident étranger+ afin de lui donner du pain et un manteau. 19  Vous aussi, vous devez aimer le résident étranger+, car vous êtes devenus des résidents étrangers au pays d’Égypte+. 20  “ C’est Jéhovah ton Dieu que tu craindras+. C’est lui que tu serviras+, et c’est à lui que tu t’attacheras+, et c’est par son nom que tu feras des serments+. 21  C’est lui que tu dois louer*+, et il est ton Dieu, lui qui a fait avec toi ces choses grandes et redoutables que tes yeux ont vues+. 22  Avec soixante-dix âmes tes ancêtres sont descendus en Égypte+, et maintenant Jéhovah ton Dieu t’a constitué comme les étoiles des cieux, en multitude+.

Notes

“ les Dix Paroles ”, c.-à-d. paroles de commandement ou commandements. Héb. : ʽasèrèth haddevarim ; gr. : déka logous, “ Décalogue ” ; lat. : verba decem. Voir 4:13, note ; Ex 34:28, note “ Paroles ”.
Lit. : “ je me suis tenu ”. Cf. Ex 9:16, note “ exister ”.
Ou : “ raidir ”.
“ le Dieu des dieux ”. MSam(héb.) : ʼÈlohé haʼèlohim ; gr. : Théos tôn théôn ; lat. : Deus deorum.
“ et le Seigneur des seigneurs ”. Héb. : waʼAdhoné (pl. pour exprimer l’excellence) haʼadhonim ; gr. : Kurios tôn kuriôn ; lat. : Dominus dominantium, “ Seigneur de ceux qui dominent ”.
Ou : “ le [vrai] Dieu ”. MSam(héb.) : haʼÉl ; gr. : ho Théos ; lat. : Deus. Voir App. 1G.
Ou : “ cadeau ”.
Lit. : “ Il est ta louange ”.