2 Samuel 4​:​1-12

4  Quand le fils+ de Saül apprit qu’Abner était mort à Hébrôn+, alors ses mains s’affaiblirent+ et tous les Israélites furent troublés.  Or il y avait deux hommes, chefs des bandes de maraudeurs+, qui appartenaient au fils de Saül* ; le nom de l’un était Baana, et le nom de l’autre, Rékab ; [ils étaient] les fils de Rimmôn le Béérothite, d’entre les fils de Benjamin ; car Bééroth+ aussi était comptée comme faisant partie de Benjamin.  Et les Béérothites s’enfuirent à Guittaïm+, et là ils sont devenus des résidents étrangers jusqu’à ce jour.  Or Yonathân+ le fils de Saül avait un fils boiteux des pieds+. Il était âgé de cinq ans lorsqu’arriva de Yizréel+ la nouvelle concernant Saül et Yonathân ; et sa nourrice le porta et s’enfuit, mais voici ce qui arriva : comme elle courait tout affolée pour fuir, il tomba alors et devint boiteux. Son nom c’était Mephibosheth+.  Les fils de Rimmôn le Béérothite, Rékab et Baana, partirent alors et arrivèrent à la maison d’Ish-Bosheth+ vers le moment où le jour était devenu brûlant, alors qu’il faisait sa sieste de midi.  Et voici qu’ils entrèrent jusqu’au milieu de la maison, comme des hommes allant chercher du blé, puis ils le frappèrent à l’abdomen+ ; Rékab et Baana+ son frère passèrent inaperçus.  Lorsqu’ils entrèrent dans la maison, il était couché sur son lit dans sa chambre à coucher intérieure ; alors ils le frappèrent, si bien qu’ils le mirent à mort+ ; après quoi ils détachèrent sa tête+, prirent sa tête et marchèrent sur la route de la Araba durant toute la nuit.  Finalement ils vinrent apporter la tête d’Ish-Bosheth+ à David, à Hébrôn, et dirent au roi : “ Voici la tête d’Ish-Bosheth le fils de Saül ton ennemi+ qui cherchait ton âme+, mais Jéhovah accorde en ce jour à mon seigneur le roi la vengeance+ sur Saül et sur sa descendance. ”  Mais David répondit à Rékab et à Baana son frère, les fils de Rimmôn le Béérothite, et leur dit : “ Aussi vrai que Jéhovah est vivant+, lui qui a racheté+ mon âme+ de toute détresse+ —, 10  quand quelqu’un m’a informé+, en disant : ‘ Voilà que Saül est mort ’, et qu’il est devenu à ses yeux comme un porteur de bonnes nouvelles, je l’ai cependant saisi et tué+ à Tsiqlag, alors que [j’aurais dû] lui donner le salaire du messager ; 11  combien plus lorsque des hommes méchants+ ont tué un homme juste dans sa maison, sur son lit ! Et maintenant ne dois-​je pas réclamer son sang de vos mains+ et vous balayer bel et bien de la terre+ ? ” 12  Là-dessus David donna ordre aux jeunes gens et ceux-ci les tuèrent+, leur coupèrent les mains et les pieds et les pendirent+ près de la piscine de Hébrôn ; et la tête d’Ish-Bosheth, ils la prirent et puis l’enterrèrent dans la tombe d’Abner, à Hébrôn+.

Notes

“ appartenaient à Ish-Bosheth le fils de Saül ”, LXXBagster.