2 Chroniques 21​:​1-20

21  Finalement Yehoshaphat se coucha avec ses ancêtres+ et fut enterré avec ses ancêtres+ dans la Cité de David ; et Yehoram+ son fils commença à régner à sa place.  Il avait des frères, les fils de Yehoshaphat : Azaria*, Yehiël, Zekaria, Azaria*, Mikaël et Shephatia ; tous ceux-là étaient les fils de Yehoshaphat le roi d’Israël*.  Aussi leur père leur avait-​il fait de nombreux cadeaux+ en argent, en or et en choses de choix, avec des villes fortifiées en Juda+ ; mais le royaume, il l’avait donné à Yehoram+, parce qu’il était le premier-né+.  Quand Yehoram se leva sur le royaume de son père, il entreprit d’affermir sa position ; il tua alors par l’épée tous ses frères+ et aussi certains des princes d’Israël.  Yehoram était âgé de trente-deux ans lorsqu’il commença à régner, et pendant huit ans il régna+ à Jérusalem.  Il marchait dans la voie des rois d’Israël+, comme avaient fait ceux de la maison d’Ahab ; car la propre fille d’Ahab était devenue sa femme+, et il faisait ce qui est mauvais aux yeux de Jéhovah+.  Mais Jéhovah ne voulut pas supprimer la maison de David+, à cause de l’alliance+ qu’il avait conclue avec David et comme il l’avait dit, [à savoir] qu’il lui donnerait+, ainsi qu’à ses fils, une lampe, toujours+.  Durant ses jours, Édom+ se révolta de dessous la main de Juda+ ; ils firent alors régner un roi sur eux+.  Yehoram passa donc [la frontière] avec ses chefs et tous les chars avec lui. Et voici ce qui arriva : il se leva de nuit et se mit à abattre les Édomites qui l’entouraient, ainsi que les chefs des chars. 10  Mais Édom continua sa révolte de dessous la main de Juda jusqu’à ce jour. C’est alors que Libna+, à la même époque, commença à se révolter de dessous sa main, parce qu’il avait quitté Jéhovah le Dieu de ses ancêtres+. 11  Lui aussi avait fait des hauts lieux+ sur les montagnes de Juda, pour amener les habitants de Jérusalem à avoir des relations immorales+, et pour éloigner Juda+. 12  Finalement il lui parvint un écrit+ de la part d’Éliya*+ le prophète, disant : “ Voici ce qu’a dit Jéhovah le Dieu de David ton ancêtre : ‘ Parce que tu n’as pas marché dans les voies de Yehoshaphat+ ton père, ni dans les voies d’Asa+ le roi de Juda, 13  mais que tu marches dans la voie des rois d’Israël+, et que tu amènes Juda et les habitants de Jérusalem à avoir des relations immorales+, comme la maison d’Ahab avait été cause de relations immorales+, et que même tes frères — la maisonnée de ton père — qui étaient meilleurs que toi, tu les as tués+ ; 14  vois ! Jéhovah porte un grand coup+ à ton peuple+, à tes fils+, à tes femmes et à tous tes biens. 15  Et toi, tu seras en proie à de nombreuses maladies+, à une maladie de tes intestins, jusqu’à ce que tes intestins soient sortis par suite de la maladie jour après jour+. ’ ” 16  Jéhovah réveilla donc contre Yehoram l’esprit+ des Philistins+ et des Arabes+ qui étaient à côté* des Éthiopiens*+. 17  Alors ils montèrent en Juda, ils en forcèrent l’entrée et capturèrent tous les biens qui se trouvaient dans la maison du roi+, ainsi que ses fils et ses femmes+, et il ne lui resta pas un fils, sauf Yehoahaz+, son plus jeune fils. 18  Après tout cela, Jéhovah le frappa dans ses intestins d’une maladie pour laquelle il n’y avait pas de guérison+. 19  Et il arriva, dans les jours à venir, oui quand fut échu le terme de deux années entières, que ses intestins+ sortirent durant sa maladie, et il mourut finalement dans ses mauvaises maladies ; son peuple ne fit pas pour lui de combustion comme la combustion+ pour ses ancêtres. 20  Il était âgé de trente-deux ans quand il commença à régner, et pendant huit ans il régna à Jérusalem. Finalement il s’en alla sans être désiré+. On l’enterra alors dans la Cité de David+, mais non dans les tombes des rois+.

Notes

“ Azaria ”. Héb. : ʽAzaryah.
“ Azaria ”. Héb. : waʽAzaryahou.
“ Israël ”, M(héb. : Yisraʼél)Vg ; LXXSyVgc et env. 40 mss héb. : “ Juda ”.
“ de la part d’Éliya ”. Héb. : méʼÉliyahou ; unique mention d’Éliya dans les Chroniques. Voir 1R 17:1, note “ Éliya ”.
Ou : “ étaient sous la domination ”.
“ Éthiopiens ”, LXXVg ; héb. : Koushim, “ Koushites ”.