2 Chroniques 12​:​1-16

12  Et il arriva, dès que la royauté de Rehabam fut solidement établie+ et dès qu’il fut devenu fort, qu’il abandonna la loi de Jéhovah+, de même que tout Israël+ avec lui.  Et il arriva, dans la cinquième année du roi Rehabam+, que Shishaq+ le roi d’Égypte monta contre Jérusalem (car ils s’étaient montrés infidèles envers Jéhovah+),  avec mille deux cents chars+ et avec soixante mille cavaliers ; il était sans nombre+, le peuple qui vint d’Égypte avec lui — Libyens*+, Soukkiim et Éthiopiens*+.  Il réussit à s’emparer des villes fortifiées qui appartenaient à Juda+ et finalement il arriva jusqu’à Jérusalem+.  Or, quant à Shemaïa+ le prophète, il vint vers Rehabam et vers les princes de Juda qui s’étaient réunis à Jérusalem à cause de Shishaq, puis il leur dit : “ Voici ce qu’a dit Jéhovah : ‘ Vous, vous m’avez abandonné+ ; [donc,] moi aussi, je vous ai abandonnés+ à la main de Shishaq. ’ ”  Alors les princes d’Israël et le roi s’humilièrent+ et dirent : “ Jéhovah est juste+. ”  Quand Jéhovah vit+ qu’ils s’étaient humiliés, la parole de Jéhovah vint à Shemaïa+, disant : “ Ils se sont humiliés+. Je ne les supprimerai pas ; oui, sous peu je leur accorderai d’échapper, et ma fureur ne se déversera pas sur Jérusalem par la main de Shishaq+.  Mais ils deviendront ses serviteurs+, pour qu’ils connaissent la différence entre mon service+ et le service des royaumes des pays+. ”  Shishaq+ le roi d’Égypte monta alors contre Jérusalem et prit les trésors de la maison de Jéhovah+ et les trésors de la maison du roi+. Il prit tout ; ainsi il prit les boucliers d’or qu’avait faits Salomon+. 10  Alors le roi Rehabam fit à leur place des boucliers de cuivre, et il les confia aux soins des chefs des coureurs+, les gardes+ de l’entrée de la maison du roi+. 11  Et voici ce qui arrivait : chaque fois que le roi venait à la maison de Jéhovah, les coureurs entraient, les portaient, puis les rapportaient dans le local de garde des coureurs+. 12  Parce qu’il s’était humilié, la colère de Jéhovah s’en retourna de [dessus] lui+, et il ne [médita] pas de les supprimer complètement+. Et puis, il y avait de bonnes choses en Juda+. 13  Et le roi Rehabam affermissait sa position dans Jérusalem et régnait ; car Rehabam+ était âgé de quarante et un ans lorsqu’il commença à régner, et pendant dix-sept ans il régna à Jérusalem, la ville+ que Jéhovah avait choisie parmi toutes les tribus d’Israël pour y mettre son nom+. Le nom de sa mère était Naama+ l’Ammonite+. 14  Mais il fit ce qui est mauvais+, car il n’avait pas solidement établi son cœur pour rechercher Jéhovah+. 15  Pour les affaires de Rehabam, les premières et les dernières+, est-​ce que ces choses ne sont pas écrites parmi les paroles de Shemaïa+ le prophète et d’Iddo+ le visionnaire, selon l’enregistrement généalogique ? Et il y eut des guerres entre Rehabam+ et Yarobam+, tout le temps. 16  Finalement Rehabam se coucha avec ses ancêtres+ et il fut enterré dans la Cité de David+ ; et Abiya*+ son fils commença à régner à sa place.

Notes

“ Libyens ”. Héb. : Louvim.
“ et Éthiopiens ”, LXXVg ; héb. : weKhoushim, “ et Koushites ”.
“ Abiyam ” en 1R 14:31 ; 1R 15:1, 7, 8.