1 Samuel 4​:​1-22

4  Et la parole de Samuel continuait de parvenir à tout Israël*. Alors Israël sortit à la rencontre des Philistins* pour le combat ; ils établirent leur camp près d’*Ében-Ézer*+, et les Philistins campèrent à Apheq+.  Les Philistins se rangèrent alors [en bataille]+ pour rencontrer Israël, et le combat tourna mal*, si bien qu’Israël fut battu devant les Philistins+, qui se mirent à abattre environ quatre mille hommes* en formation serrée dans la campagne.  Quand le peuple arriva au camp, les anciens* d’Israël se mirent à dire : “ Pourquoi Jéhovah nous a-​t-​il battus aujourd’hui devant les Philistins+ ? Prenons pour nous, de Shilo, l’arche de l’alliance de Jéhovah+, pour qu’elle vienne au milieu de nous et qu’elle nous sauve de la paume de nos ennemis. ”  Le peuple envoya donc à Shilo et transporta de là l’arche de l’alliance de Jéhovah des armées, qui siège sur* les chérubins+. Et les deux fils d’Éli étaient là avec l’arche de l’alliance du [vrai] Dieu*, à savoir Hophni et Phinéas+.  Et voici ce qui se produisit : dès que l’arche de l’alliance de Jéhovah entra dans le camp, tous les Israélites se mirent à pousser de grands cris+, si bien que la terre s’agita.  Les Philistins aussi entendirent le bruit des cris et se mirent à dire : “ Que signifie le bruit de ces grands cris+ dans le camp des Hébreux ? ” Finalement ils apprirent que l’arche de Jéhovah était entrée dans le camp.  Les Philistins prirent peur, car, disaient-​ils : “ Dieu* est entré dans le camp+ ! ” Ils dirent donc : “ Malheur à nous ! car une chose pareille n’est jamais arrivée auparavant.  Malheur à nous ! Qui nous sauvera de la main de ce Dieu majestueux ? C’est là le Dieu qui a frappé* l’Égypte de toutes sortes de tueries dans le désert+.  Montrez-​vous courageux et comportez-​vous en hommes, Philistins, pour que vous ne serviez pas les Hébreux comme ils vous ont servis+ ; vous devez [donc] vous conduire en hommes et combattre. ” 10  Alors les Philistins combattirent et Israël fut battu+, et ils se mirent à fuir chacun vers sa tente*+ ; la tuerie devint très grande+, si bien qu’il tomba parmi Israël trente mille hommes de pied+. 11  Et l’arche de Dieu* fut prise+, et les deux fils d’Éli, Hophni et Phinéas, moururent+. 12  Un homme de Benjamin partit en courant de la ligne de bataille, de telle sorte qu’il arriva à Shilo ce jour-​là même, les vêtements déchirés+ et de la terre sur la tête+. 13  Quand il arriva, voici qu’Éli était assis sur le siège au bord de la route, en train de guetter, car son cœur tremblait pour l’arche du [vrai] Dieu+. Et l’homme vint annoncer la nouvelle dans la ville, et toute la ville se mit à pousser des cris. 14  Or Éli entendit le bruit de la clameur. Et il dit : “ Que signifie le bruit de ce tumulte+ ? ” Et l’homme se hâta de venir informer Éli. 15  (Or Éli était âgé de quatre-vingt-dix-huit ans ; ses yeux s’étaient figés, de sorte qu’il ne pouvait pas voir+.) 16  Alors l’homme dit à Éli : “ C’est moi qui arrive de la ligne de bataille* ; je me suis enfui de la ligne de bataille aujourd’hui. ” Et [Éli] dit : “ Quelle est la chose qui est arrivée, mon fils ? ” 17  Alors le messager répondit et dit : “ Israël a fui devant les Philistins, et même il y a eu une grande défaite parmi le peuple+ ; et même tes deux fils sont morts — Hophni et Phinéas+ — et l’arche du [vrai] Dieu a été prise+. ” 18  Et voici ce qui arriva : au moment où il mentionna* l’arche du [vrai] Dieu, [Éli] tomba du siège à la renverse sur le côté de la porte ; sa nuque se brisa, de sorte qu’il mourut, car l’homme était vieux et lourd ; il avait jugé Israël pendant quarante ans. 19  Sa belle-fille, la femme de Phinéas, était enceinte [et] sur le point d’accoucher ; or elle apprit la nouvelle de la prise de l’arche du [vrai] Dieu, ainsi que de la mort de son beau-père et de son mari. Alors elle se courba et se mit à accoucher, car ses douleurs étaient venues sur elle+, subitement*. 20  Et vers le moment de sa mort, les femmes qui se tenaient près d’elle se mirent à dire : “ N’aie pas peur, car c’est à un fils que tu as donné naissance+. ” Elle ne répondit pas et n’y fixa pas son cœur. 21  Mais elle appela le garçon Ikabod*+, en disant : “ La gloire est partie d’Israël pour l’exil+ ”, par allusion à la prise de l’arche du [vrai] Dieu et par allusion à son beau-père et à son mari+. 22  Elle dit donc : “ La gloire est partie d’Israël pour l’exil+, parce que l’arche du [vrai] Dieu* a été prise+. ”

Notes

P.-ê. pour indiquer une omission, de nombreux mss héb. laissent ici un espace que l’on peut remplir par cette addition de LXX : “ Et il arriva, en ces jours-​là, que les étrangers (Philistins) commencèrent à se rassembler contre Israël pour le combat. ”
Ou : “ sortit contre les Philistins ”, M ; LXX : “ sortit à leur rencontre ”.
Ou : “ sur ”.
“ Ében-Ézer ”. Lit. : “ la Pierre Secours ”. Héb. : haʼÈvèn (“ la Pierre ”) haʽÈzèr (“ le Secours ”) ; gr. : Abénézér ; Vg : “ la Pierre du Secours ”. Cf. 7:12, note “ Ében-Ézer ”.
“ le combat penchait (s’inclinait) ”, LXX, c.-à-d. au désavantage d’Israël.
“ qui se mirent à abattre environ quatre mille hommes ”, M ; LXXSyVg : “ et (environ) quatre mille hommes furent abattus ”.
Ou : “ hommes d’âge mûr ”.
Ou : “ entre ”. Manque dans M.
“ du [vrai] Dieu ”. Héb. : haʼÈlohim ; SyVg : “ de Jéhovah ” ; Vg: “ de Dieu ”. Voir App. 1F.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim, pl. pour exprimer la majesté, avec un vb. au sing. : “ est entré ” ; LXX : “ Ces dieux ” ; lat. : Deus.
Ou : “ ces dieux majestueux ? Ce sont là les dieux qui ont frappé ”. Dans M, ces mots sont au pl. et ont p.-ê. été ressentis comme un pl. de majesté, même par les Philistins, des païens. Voir 5:7, note.
“ tente ”, LXXSyVg ; pl. dans M.
“ Dieu ”. Héb. : ʼÈlohim ; gr. : Théou ; lat. : Dei ; Sy : “ Jéhovah ”.
“ ligne de bataille ”, M ; Vg : “ bataille ” ; LXX : “ camp ”.
Ou : “ rappela le souvenir de ”.
Lit. : “ ses douleurs s’étaient tournées sur elle ”.
Signifie : “ Où est la Gloire ? ”
“ du [vrai] Dieu ”. Héb. : haʼÈlohim ; LXX : “ de Jéhovah ”. Voir App. 1F.