1 Samuel 3​:​1-21

3  Pendant ce temps, le garçon Samuel servait+ Jéhovah devant Éli, et la parole de Jéhovah+ était devenue rare en ces jours-​là+ ; il n’y avait pas de vision+ qui se répandait.  Or il arriva, en ce jour-​là, qu’Éli était couché à sa place — ses yeux avaient commencé de faiblir+ ; il ne pouvait pas voir.  La lampe de Dieu* n’était pas encore éteinte et Samuel était couché dans le temple+ de Jéhovah, où se trouvait l’arche de Dieu.  Jéhovah appela alors Samuel*. Et celui-ci dit : “ Me voici+. ”  Puis il courut vers Éli et dit : “ Me voici, car tu m’as appelé. ” Mais il dit : “ Je n’ai pas appelé. Recouche-​toi. ” Il alla donc se coucher.  Jéhovah recommença à appeler encore : “ Samuel+ ! ” Et Samuel se leva, alla vers Éli et dit : “ Me voici, car tu m’as bien appelé. ” Mais il dit : “ Je n’ai pas appelé, mon fils+. Recouche-​toi. ”  (Samuel, lui, n’avait pas encore appris à connaître Jéhovah, et la parole de Jéhovah n’avait pas encore commencé à se révéler à lui+.)  Jéhovah donc recommença à appeler pour la troisième fois : “ Samuel ! ” Et celui-ci se leva, alla vers Éli et dit : “ Me voici, car tu as dû m’appeler. ” Alors Éli discerna que c’était Jéhovah qui appelait le garçon.  Et Éli dit à Samuel : “ Va, couche-​toi, et voici ce qui devra arriver : s’il t’appelle, tu devras dire : ‘ Parle, Jéhovah, car ton serviteur écoute. ’ ” Samuel alla donc se coucher à sa place. 10  Alors Jéhovah vint et se plaça là, puis il appela comme les autres fois : “ Samuel, Samuel ! ” Et Samuel dit : “ Parle, car ton serviteur écoute+. ” 11  Alors Jéhovah dit à Samuel : “ Vois ! Je suis en train de faire+ en Israël une chose [telle] que quiconque l’apprendra, les deux oreilles lui tinteront+. 12  En ce jour-​là, je réaliserai à l’égard d’Éli tout ce que j’ai dit concernant sa maison, du commencement à la fin+. 13  Et tu dois lui annoncer* que je juge sa maison+ pour des temps indéfinis, pour la faute qu’il connaît bien+, parce que* ses fils appellent le mal sur Dieu*+, et il ne les a pas réprimandés+. 14  C’est pourquoi j’ai juré à la maison d’Éli que la faute de la maison d’Éli ne sera pas rendue exempte de punition par le sacrifice ni par l’offrande, pour des temps indéfinis+. ” 15  Samuel resta couché jusqu’au matin*. Puis il ouvrit les portes de la maison de Jéhovah+. Et Samuel craignait de raconter l’apparition à Éli+. 16  Mais Éli appela Samuel et dit : “ Samuel, mon fils ! ” Et celui-ci dit : “ Me voici. ” 17  Il reprit : “ Quelle est la parole qu’il t’a dite ? S’il te plaît, ne me le cache pas+. Qu’ainsi te fasse Dieu et qu’ainsi il y ajoute+, si tu me caches une parole de toute la parole qu’il t’a dite. ” 18  Samuel lui raconta donc toutes les paroles, il ne lui cacha rien. Alors il dit : “ C’est Jéhovah. Qu’il fasse ce qui est bon à ses yeux+. ” 19  Et Samuel continua de grandir, et Jéhovah lui-​même était avec lui+ et ne laissait tomber à terre aucune de toutes ses paroles+. 20  Et tout Israël, depuis Dân jusqu’à Béer-Shéba+, sut que Samuel était accrédité pour la fonction de prophète de Jéhovah+. 21  Alors Jéhovah apparut encore+ à Shilo, car Jéhovah se révélait à Samuel, à Shilo, par la parole de Jéhovah+.

Notes

“ La lampe de Dieu ”, c.-à-d. le porte-lampes. Voir Lv 24:2, 3.
“ appela alors Samuel ”, MSyVg ; LXX : “ appela : ‘ Samuel, Samuel ! ’ ” Voir v. 3:10.
“ Et tu dois lui annoncer ”, en harmonie avec v. 3:15 ; MLXXSyVg : “ Et je lui ai annoncé ”.
Selon MSy ; en corrigeant légèrement le texte : “ pour la raison qu’il sait bien que ” ; LXX : “ pour les injustices de ses fils, parce que ”.
“ Dieu ”, leçon originelle, mais les scribes ont corrigé en “ pour eux-​mêmes ”. Une des 18 corrections des scribes (Sopherim). Gr. : Théon, “ Dieu ”. Voir App. 2B.
LXX ajoute : “ et se leva de bon matin ”.