1 Samuel 20​:​1-42

20  David s’enfuit+ alors de Naïoth en Rama. Cependant il vint dire en face de Yonathân : “ Qu’ai-​je fait+ ? Quelle est ma faute, et quel péché ai-​je commis devant ton père, car il cherche mon âme ? ”  Mais l’autre lui dit : “ C’est impensable+ ! Tu ne mourras pas. Écoute ! Mon père ne fera ni grande chose ni petite chose sans la révéler à mon oreille*+ ; et pourquoi mon père me cacherait-​il cette affaire+ ? Cela ne peut se produire. ”  Mais David jura+ en outre et dit : “ Ton père sait très bien que j’ai trouvé faveur à tes yeux+, et il dira donc : ‘ Que Yonathân ne sache pas cela, de peur qu’il ne soit peiné. ’ Mais, en fait, aussi vrai que Jéhovah est vivant+ et que ton âme est vivante+, il n’y a qu’un pas à peine entre moi et la mort+ ! ”  Yonathân dit encore à David : “ Tout ce que dira* ton âme, je le ferai pour toi. ”  Alors David dit à Yonathân : “ Écoute ! C’est demain la nouvelle lune+, et moi, je dois absolument être assis avec le roi pour manger ; tu devras me faire partir, et je devrai me cacher+ dans la campagne jusqu’au soir du troisième jour*.  Si jamais ton père vient à remarquer mon absence, alors tu devras dire : ‘ David m’a demandé avec instance la permission de courir à Bethléhem+ sa ville, parce qu’il y a là un sacrifice annuel pour toute la famille+. ’  S’il dit ainsi : ‘ C’est bien ! ’ cela signifiera la paix pour ton serviteur. Mais si jamais il vient à se mettre en colère, sache que ce qui est mauvais est décidé de sa part+.  Et tu devras user de bonté de cœur* envers ton serviteur+, car c’est dans une alliance+ de Jéhovah que tu as fait entrer avec toi ton serviteur. Mais s’il y a une faute en moi+, fais-​moi mourir toi-​même, car pourquoi m’amènerais-​tu jusqu’à ton père ? ”  À quoi Yonathân dit : “ Cela est impensable en ce qui te concerne ! Mais si jamais j’apprends que le mal est décidé de la part de mon père, pour venir sur toi, est-​ce que je ne t’en informerai pas+ ? ” 10  Mais David dit à Yonathân : “ Qui m’informera si ton père te répond durement ? ” 11  Alors Yonathân dit à David : “ Viens, sortons dans la campagne. ” Et tous deux sortirent dans la campagne. 12  Puis Yonathân dit à David : “ Que Jéhovah le Dieu d’Israël+ [soit témoin]*+ que je sonderai mon père demain, vers cette heure-​ci, ou le troisième jour ; s’il est bien disposé envers David*, n’enverrai-​je pas alors [quelqu’un] vers toi pour le révéler sans faute à ton oreille* ? 13  Qu’ainsi fasse Jéhovah à Yonathân et qu’ainsi il y ajoute+, si vraiment — au cas où il paraîtrait bon à mon père de te faire du mal — je ne le révèle pas à ton oreille et ne te fais pas partir, et si tu ne t’en vas pas réellement en paix. Que Jéhovah soit avec toi+, comme il a été avec mon père+. 14  Et n’[useras-​tu] pas, si je suis encore vivant+, oui n’useras-​tu pas envers moi de la bonté de cœur de Jéhovah, pour que je ne meure pas+ ? 15  Et tu ne* retrancheras pas ta bonté de cœur, [afin qu’elle soit] avec ma maisonnée pour des temps indéfinis+. Et pas même lorsque Jéhovah retranchera les ennemis de David, chacun de dessus la surface du sol, 16  [pas même alors le nom de] Yonathân ne sera retranché de la maison de David*+. Et Jéhovah devra réclamer cela de la main des ennemis de David. ” 17  Alors Yonathân prêta de nouveau serment à David* à cause de son amour pour lui ; car il l’aimait comme il aimait son âme+. 18  Puis Yonathân lui dit : “ C’est demain la nouvelle lune+ ; on remarquera certainement ton absence, car ton siège sera vide. 19  Oui, le troisième jour on remarquera beaucoup ton absence ; tu devras venir à l’endroit où tu t’es caché+ le jour ouvrable, et tu devras rester près de cette pierre ici*. 20  Quant à moi, je tirerai trois flèches* sur tel côté [de la pierre], pour les envoyer sur une cible, là où il me plaira. 21  Écoute ! J’enverrai le serviteur, [en disant :] ‘ Va, trouve les flèches. ’ Si je dis expressément au serviteur : ‘ Regarde, les flèches sont en deçà de toi, prends-​les* ’ — alors viens, car cela signifie la paix pour toi et il n’y a rien, aussi vrai que Jéhovah est vivant+. 22  Mais si je dis ainsi au jeune homme : ‘ Regarde, les flèches sont au-delà de toi ’ — va-​t’en, car Jéhovah te fait vraiment partir. 23  Quant à la parole que nous avons dite+, moi et toi, eh bien, que Jéhovah soit entre moi et toi pour des temps indéfinis+. ” 24  Alors David se cacha dans la campagne+. Puis vint la nouvelle lune, et le roi prit place au repas* pour manger+. 25  Le roi était assis sur son siège, comme les autres fois, sur le siège contre le mur ; Yonathân lui faisait face* et Abner+ était assis à côté de Saül, mais la place de David était vide. 26  Saül ne dit rien ce jour-​là, car il se disait : “ Il s’est produit quelque chose, si bien qu’il n’est pas pur+, parce qu’il n’a pas été purifié*. ” 27  Et il arriva, le lendemain de la nouvelle lune, le deuxième jour, que la place de David resta vide. Alors Saül dit à Yonathân son fils : “ Pourquoi le fils de Jessé+ n’est-​il pas venu au repas, ni hier ni aujourd’hui ? ” 28  Et Yonathân répondit à Saül : “ David m’a demandé avec instance la permission [d’aller] jusqu’à Bethléhem+. 29  Et il a dit : ‘ Fais-​moi partir, s’il te plaît, car nous avons un sacrifice de famille dans la ville ; c’est mon propre frère qui m’a donné ordre. Maintenant donc, si j’ai trouvé faveur à tes yeux, permets-​moi de partir discrètement, s’il te plaît, pour que je voie mes frères. ’ Voilà pourquoi il n’est pas venu à la table du roi. ” 30  Alors la colère+ de Saül s’enflamma contre Yonathân et il lui dit : “ Fils d’une servante rebelle+, est-​ce que je ne sais pas parfaitement que tu choisis* le fils de Jessé, à ta propre honte et à la honte du sexe* de ta mère+ ? 31  Car tous les jours que le fils de Jessé sera vivant sur le sol, ni toi ni ta royauté ne serez solidement établis+. Maintenant donc, envoie-​le-​moi chercher, car il est voué à la mort*+. ” 32  Cependant Yonathân répondit à Saül son père et lui dit : “ Pourquoi serait-​il mis à mort+ ? Qu’a-​t-​il fait+ ? ” 33  Mais Saül jeta la lance sur lui pour le frapper+ ; et Yonathân sut que c’était chose décidée de la part de son père de faire mourir David+. 34  Aussitôt Yonathân se leva de table dans une ardente colère+, et il ne mangea pas de pain le deuxième jour de la nouvelle lune, car il avait été peiné au sujet de David+, parce que son père l’avait humilié+. 35  Et il arriva, au matin, que Yonathân sortit dans la campagne [pour aller] à l’endroit convenu avec David+ ; un jeune serviteur était avec lui. 36  Il dit alors à son serviteur : “ Cours, s’il te plaît, trouve les flèches que je tire+. ” Le serviteur courut et [Yonathân] tira la flèche de manière à le dépasser. 37  Lorsque le serviteur arriva jusqu’à l’endroit de la flèche que Yonathân avait tirée, Yonathân se mit à crier derrière le serviteur et dit : “ Est-​ce que la flèche n’est pas au-delà de toi+ ? ” 38  Yonathân cria encore derrière le serviteur : “ Vite ! Dépêche-​toi ! Ne t’arrête pas ! ” Le serviteur de Yonathân alla ramasser les flèches et puis revint vers son maître*. 39  Quant au serviteur, il ne savait rien ; seuls Yonathân et David étaient au courant de l’affaire. 40  Après cela Yonathân donna ses armes au serviteur qui lui appartenait et il lui dit : “ Va, porte-​les à la ville. ” 41  Le serviteur s’en alla. Quant à David, il se leva de tout près de là, au sud. Puis il tomba à terre sur sa face+ et se prosterna trois fois ; ils s’embrassèrent+ alors l’un l’autre et pleurèrent l’un pour l’autre, jusqu’à ce que David [ait pleuré] le plus+. 42  Puis Yonathân dit à David : “ Va en paix+, puisque nous avons juré+, tous les deux, au nom de Jéhovah, en disant : ‘ Que Jéhovah lui-​même soit entre moi et toi, entre ma descendance et ta descendance, [et cela] pour des temps indéfinis*+. ’ ” Alors David* se leva et s’en alla, et Yonathân rentra dans la ville.

Notes

Lit. : “ sans découvrir mon oreille ”.
“ dira ”, MSyVg ; TLXX : “ désirera ”.
Lit. : “ du troisième ”, M ; manque dans LXX.
Ou : “ d’amour fidèle ”.
“ soit témoin ” ; ou : “ atteste ”, Sy ; LXX : “ sache ” ; manque dans M.
Ou : “ si c’est bien à l’égard de David ”.
Lit. : “ pour découvrir sans faute ton oreille ”.
“ de Jéhovah ? Et si vraiment je meurs, (15) tu ne ”, LXXVg.
“ pas même alors le nom de Yonathân ne sera retranché de la maison de David ”, LXX ; M : “ Alors Yonathân contracta [un pacte — fit une alliance] avec la maison de David [et dit] ”.
“ prêta de nouveau serment à David ”, LXXVg ; MSy : “ fit de nouveau prêter serment à David ”.
“ près de ce tell de terre ”, en corrigeant M d’après LXX ; Vg : “ près de la pierre dont le nom est Ézel ”.
P.-ê. : “ je tirerai des flèches le troisième jour ”.
Lit. : “ prends-​la ”.
“ au repas (pain) ”, MSy ; LXX : “ à table ”.
D’après LXX. Lit. : “ mais Yonathân se leva ”.
“ il n’a pas été purifié ”, LXX ; M : “ il n’est pas pur ”.
“ tu es l’associé du ”, LXX.
Lit. : “ de la nudité ”.
Lit. : “ car il est fils de mort ”.
“ son maître ”. Héb. : ʼadhonaw, pl. de ʼadhôn, pour exprimer l’excellence. Voir Gn 39:2, note.
Dans MLXX, le chap. 20 se termine ici.
“ David ”, LXXVg; M : “ il ”.