Aller au contenu

Frère Dennis Christensen escorté vers le tribunal du district jeleznodorojny d’Orel.

31 JUILLET 2019
RUSSIE

Mise à jour : Dennis Christensen reste ferme malgré son transfert dans une colonie pénitentiaire

Le 6 juin 2019, deux semaines après que frère Dennis Christensen a perdu en appel, les autorités russes l’ont transféré du centre de détention provisoire d’Orel vers la colonie pénitentiaire n3 de la ville de Lgov. Lgov se situe à 200 kilomètres d’Orel, où se trouvent la famille et les amis de Dennis.

Dès son arrivée en prison, Dennis a subi des insultes et des attaques visant à briser sa fidélité. Cependant, il continue de compter fermement sur Jéhovah, et se montre fort et courageux (1 Pierre 5:10).

En Finlande (de gauche à droite) : Mark Sanderson, membre du Collège central, Irina Christensen, et Tommi Kauko, un frère de Finlande.

Depuis l’arrestation et l’emprisonnement de Dennis, les frères et sœurs soutiennent avec amour sa femme, Irina. En juin, frère Mark Sanderson, membre du Collège central, et d’autres frères responsables de l’œuvre ont pu rencontrer Irina en Finlande et l’ont encouragée.

Cela fait maintenant un mois que Dennis est emprisonné dans la colonie pénitentiaire. Récemment, Irina a reçu la permission de lui parler une fois par jour au téléphone. Elle a aussi été autorisée à lui rendre visite.

Irina relisant des lettres encourageantes de Dennis

Ces deux dernières années, malgré tout ce qu’ils ont subi depuis qu’il a été arrêté et emprisonné, Dennis et Irina sont restés fermes et joyeux. Irina dit que les lettres que Dennis lui écrit chaque semaine l’encouragent énormément. Dans une des lettres qu’elle préfère, il lui a écrit : « Rester positif est très important, et nous avons tant de raisons d’être joyeux. » Il termine ainsi : « Soutenir la souveraineté de Jéhovah est la raison de notre existence. Je sais que le voyage pour nous est long, et nous n’avons pas remporté la victoire. Pas encore. Mais à la fin, nous en sortirons vainqueurs. J’en suis sûr à 100 pour cent. »

Le 21 juillet, lors de l’assemblée internationale au Danemark, frère Lett, membre du Collège central, a lu un message de Dennis, dans lequel il disait entre autre : « J’aurais aimé être avec vous, mais ce n’est pas possible pour le moment car je n’ai pas encore terminé ma mission. Mais ce sera possible dans l’avenir et je l’attends avec impatience. »

Pendant son arrestation à Rome, Paul a écrit : « Je remercie toujours mon Dieu quand je me souviens de vous dans chacune de mes supplications pour vous tous. Je fais chaque supplication avec joie, [...] je vous porte dans mon cœur, vous qui participez avec moi à la faveur imméritée, aussi bien dans mes chaînes que pour ce qui est de défendre la bonne nouvelle et de la faire reconnaître en justice » (Philippiens 1:3, 4, 7).