Le mardi 21 mars 2017, le Collège central des Témoins de Jéhovah a invité les Témoins du monde entier à adresser des lettres aux plus hautes instances gouvernementales qui menaçaient d’interdire leurs activités dans toute la Fédération de Russie. Même s’il est impossible de savoir précisément combien de lettres sont parvenues aux autorités russes, plusieurs Témoins ont reçu des accusés de réception officiels. Bien que les autorités russes n’aient pas tenu compte de ces requêtes exprimées avec respect et qu’elles aient abusé de leur autorité pour s’en prendre au culte de nos coreligionnaires, la campagne de lettres a été une démonstration retentissante de l’unité internationale de l’organisation de Jéhovah. Elle a aussi prouvé clairement à nos coreligionnaires de Russie que « toute la communauté des frères » est disposée à les aider (1 Pierre 2:17).

Une fillette participe à la campagne de lettres en Bolivie.

Beaucoup de Témoins ont fait de gros efforts pour participer à cette campagne. Dans certains pays, l’envoi d’une lettre pour la Russie est très coûteux. Les plus aisés ont donc généreusement aidé ceux qui avaient des moyens plus modestes à prendre part à la campagne. Dans d’autres cas, des Témoins ont envoyé leurs lettres par l’intermédiaire d’amis d’autres pays, où les frais d’expédition sont moins élevés. De nombreux Témoins se sont réunis avec leur famille ou avec des membres de leur assemblée de fidèles pour écrire leurs lettres et procéder à des envois groupés. De cette façon, ils n’ont pas seulement fait des économies, ils ont aussi fait de cette campagne un évènement spirituel mémorable.

Des rapports indiquent même que des employés des services postaux ont apporté leur soutien à cette campagne. Par exemple, le responsable d’un service de livraison de colis à Barranquilla, en Colombie, a dit : « Ce qui m’a impressionné, c’est l’unité internationale que vous manifestez : tous ensemble, vous avez défendu la cause de vos coreligionnaires de Russie. J’imagine que ce qui se passe ici, à Barranquilla, se passe dans chaque ville du monde. Votre message va être propagé sur une grande échelle et j’espère qu’il sera entendu. » À Anseong, en Corée du Sud, un directeur de bureau de poste a mis en place un guichet spécialement réservé aux Témoins de Jéhovah ; il leur a même fourni une enveloppe destinée aux envois internationaux, sans frais.

Les membres d’une assemblée de fidèles de Guinée se retrouvent pour écrire des lettres.

Yaroslav Sivulskiy, un porte-parole des Témoins de Jéhovah, explique : « Quand les frères de Russie ont entendu que le Collège central avait lancé une campagne mondiale de lettres en leur faveur, ils ont compris que quelle que soit l’issue, ils n’étaient pas seuls dans la foi. »

Mark Sanderson, membre du Collège central, déclare : « Cette campagne de lettres a été une preuve supplémentaire que le peuple de Jéhovah est uni. Plus nous approcherons de la fin de ce système, plus notre unité sera indispensable à notre survie. En attendant de voir comment Jéhovah va diriger les choses en Russie, nous ferons tout ce que nous pourrons pour aider nos frères. Nous allons aussi continuer à supplier Jéhovah tous ensemble, confiants que notre Dieu fera tout pour prendre soin d’eux » (Psaume 65:2).