Aller au contenu

De gauche à droite : Frère Vladimir Maladyka ; frère Vladimir Sakada et sa femme, Svetlana ; frère Ievgueni Joukov.

9 MAI 2022
ACTUALITÉS INTERNATIONALES

En Crimée, des familles endurent avec l’aide de Jéhovah

En Crimée, des familles endurent avec l’aide de Jéhovah

Le tribunal du district de Nakhimov, à Sébastopol, rendra prochainement sa décision dans l’affaire concernant frères Vladimir Maladyka, Vladimir Sakada et Ievgueni Joukov. Le procureur n’a pas encore requis de peine.

Chronologie

  1. 1er octobre 2020

    Des agents du FSB font une descente dans neuf foyers de Témoins de Jéhovah à Sébastopol, dont celui des familles Maladyka, Sakada et Joukov. Durant la perquisition du domicile des Maladyka, les agents trouvent un paquet de lait en poudre. Sous prétexte que son contenu ressemble à un « stupéfiant », ils envoient frère Maladyka et sa femme, Natalia, dans un centre psychiatrique pour examen. Natalia est relâchée plus tard dans la journée. Frère Maladyka ainsi que frères Sakada et Joukov sont placés en garde à vue. Le lendemain, ils sont transférés dans un centre de détention provisoire.

  2. 23 mars 2021

    Frère Sakada est libéré de détention provisoire et assigné à résidence. On lui pose un dispositif de surveillance électronique et on lui interdit de se servir d’Internet, de passer des appels téléphoniques ou de communiquer avec les autres frères impliqués dans l’affaire.

  3. 30 mars 2021

    Frère Maladyka est libéré de détention provisoire et assigné à résidence.

  4. 17 mai 2021

    Frère Joukov est libéré après plus de sept mois de détention provisoire et assigné à résidence.

  5. 30 septembre 2021

    Début du procès pénal.

Portraits

Nous sommes certains que Jéhovah rend fermes les cœurs de ces frères et de tous ceux qui sont persécutés en Crimée (1 Thessaloniciens 3:12, 13).