Aller au contenu

Certains des 65 frères qui ont bénéficié d’une libération anticipée à la suite de la décision de la Cour suprême de Corée du Sud selon laquelle leur objection de conscience n’est pas un délit.

7 MARS 2019
CORÉE DU SUD

Tous les Témoins emprisonnés pour objection de conscience en Corée du Sud sont maintenant libres !

Le 28 février 2019, le dernier Témoin de Jéhovah emprisonné en Corée du Sud pour sa neutralité a été relâché. Tous les frères qui ont été libérés ont dit qu’ils étaient très heureux d’avoir retrouvé leur liberté et d’avoir pu démontrer leur fidélité à Jéhovah.

En tout, 65 frères ont été relâchés depuis la décision historique de la Cour suprême rendue le 1er novembre 2018, selon laquelle l’objection de conscience au service militaire n’est pas un délit. Cette décision met fin à la politique d’emprisonnement des objecteurs de conscience pratiquée par le gouvernement sud-coréen depuis 65 ans.

La foi et l’intégrité de nos frères coréens nous incitent à ‘redoubler de courage’ et à accomplir avec fidélité notre service pour notre Roi et son royaume (Philippiens 1:14). Nous prions pour nos frères qui sont toujours emprisonnés en Érythrée, en Russie, à Singapour et au Turkménistan (Hébreux 10:34).