Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

24 JUILLET 2017
RUSSIE

Le tribunal d’Oriol prolonge l’emprisonnement de Dennis Christensen

Le 20 juillet 2017, le tribunal de district d’Oriol a prolongé la détention provisoire de Dennis Christensen jusqu’au 23 novembre 2017. M. Christensen, un Témoin de Jéhovah de nationalité danoise, a été arrêté le 25 mai alors qu’il assistait à un office religieux paisible à Oriol. Son arrestation est survenue à la suite d’une descente d’agents du Service fédéral de sécurité et de policiers masqués et armés.

Ses avocats ont demandé sa remise en liberté sous caution et ont pris des dispositions pour couvrir les frais. Bien que M. Christensen ait un casier judiciaire vierge et n’ait jamais eu de comportement violent, le tribunal a refusé d’accéder à la requête de ses avocats.

Cette décision survient peu après celle de la chambre d’appel de la Cour suprême russe, qui a confirmé la dissolution de l’ensemble des entités juridiques des Témoins de Jéhovah et l’interdiction de leurs activités dans tout le pays. Après plus de dix ans de persécution systématique des Témoins de Jéhovah visant à les cataloguer comme « extrémistes », les autorités russes ont désormais réussi à donner une apparente légitimité à la prohibition de leurs activités religieuses.

Kate Byrnes, chargée d’affaires des États-Unis à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a déclaré au sujet de la situation des Témoins dans la Fédération de Russie : « Le verdict de la Cour suprême du 17 juillet, qui confirme l’interdiction de l’œuvre des Témoins de Jéhovah et la dissolution de leur Centre administratif ainsi que des 395 associations religieuses locales soi-disant pour « activités extrémistes », nous alarme. Le fait que la simple pratique de leur religion expose les plus de 175 000 Témoins de Jéhovah de Russie à des poursuites pénales est révoltant. Il est inquiétant de constater que la législation anti-extrémisme sert de plus en plus de prétexte pour s’en prendre aux membres de minorités religieuses pacifiques du pays. »