Aller au contenu

11 DÉCEMBRE 2017
RUSSIE

La Bible déclarée « extrémiste » en Russie : un tribunal russe examine l’appel des Témoins

Le 6 décembre 2017, le tribunal régional de Leningrad a examiné l’appel des Témoins de Jéhovah concernant la décision d’une juridiction inférieure interdisant Les Saintes Écritures. Traduction du monde nouveau en russe.

L’audience a commencé par la plaidoirie des avocats des Témoins contre la décision du tribunal de Vyborg, fondée uniquement sur une « expertise ». Le tribunal n’a fait aucune citation de la Traduction du monde nouveau considérée comme « extrémiste » par cette expertise. Il s’est limité à la conclusion de cette étude, selon laquelle la Traduction du monde nouveau est « extrémiste » parce qu’elle emploie le nom divin, Jéhovah. Les avocats ont rappelé que ce nom a marqué la riche histoire culturelle de la Russie et qu’on le trouve dans de nombreuses autres traductions de la Bible. Ils ont également contesté la déclaration mensongère de cette expertise qui prétend que la Traduction du monde nouveau n’est pas une Bible parce qu’elle ne déclare pas expressément en être une. Les avocats ont cité la préface de l’édition de 2007 qui précise : « Il s’agit d’une nouvelle traduction de la Bible en russe. »

Le tribunal régional de Leningrad a décidé de convoquer le groupe d’experts pour procéder à un contre-interrogatoire et a renvoyé l’affaire au 20 décembre 2017, à 14 h 30, heure locale.