Le 26 février 2018, le procès pénal de Dennis Christensen a commencé dans le tribunal du district de Jeleznodorojny à Orel (ou Oriol). De nombreuses personnes venues soutenir M. Christensen étaient présentes dans la salle d’audience. Parmi elles, se trouvait Mme Jeanne Christina Demirci, consul de l’Ambassade royale du Danemark, qui s’est déplacée depuis Moscou pour assister à l’audience. Dans une session qui n’a duré qu’une heure, le juge Aleksey Rudnev a accordé à la défense un délai supplémentaire pour que M. Christensen et ses avocats examinent les pièces du dossier. Avant le procès, le tribunal soviétique du district avait considérablement limité les droits de M. Christensen, lui accordant seulement deux semaines pour prendre connaissance d’un dossier de 2 500 pages écrit en russe. Le juge Rudnev fixe la prochaine date du procès au 3 avril 2018 à 10 h 30. Pendant ce temps, M. Christensen reste en détention provisoire.