Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

16 MARS 2017
RUSSIE

Russie : le ministère de la Justice manœuvre pour interdire les Témoins de Jéhovah

En Russie, le ministère de la Justice a déposé une requête devant la Cour suprême pour « déclarer extrémiste l’organisation religieuse des Témoins de Jéhovah (leur Centre administratif), interdire ses activités et la dissoudre. » Le 15 mars 2017, la Cour suprême a indiqué sur son site officiel qu’elle avait reçu la requête du ministère. Le Centre administratif a reçu par la suite un avis selon lequel la Cour suprême allait examiner cette requête. Une audience sera tenue à 10 heures le 5 avril 2017.

Si la Cour suprême se prononce en faveur de cette requête du ministère, les conséquences pourraient être désastreuses pour les Témoins de Jéhovah de Russie : perte des locaux utilisés pour tenir leurs offices, dissolution de près de 400 entités juridiques et poursuites pénales pour chacun des plus de 170 000 Témoins. Ces poursuites seraient motivées par le simple fait qu’ils se réunissent pour leur culte, lisent la Bible ensemble et parlent de leurs croyances autour d’eux.

Vasiliy Kalin, un représentant du Centre administratif des Témoins de Russie, a déclaré : « Le désir le plus profond de chaque Témoin de Jéhovah russe est simplement d’avoir le droit d’adorer Dieu paisiblement. Depuis plus de 100 ans, les autorités russes bafouent les garanties offertes par leurs propres lois, qui sont censées nous assurer ce droit. J’étais encore un enfant quand Staline a déporté ma famille en Sibérie juste parce que nous étions Témoins de Jéhovah. C’est triste et condamnable que mes enfants et mes petits-enfants aient à connaître le même sort. Je n’aurais jamais pensé que les Témoins fassent à nouveau l’objet de la persécution religieuse dans la Russie actuelle. »