Le procureur général de Russie a émis une mise en garde officielle contre le Centre administratif des Témoins de Jéhovah de Russie parce qu’ils se livrent à une activité religieuse, activité paisible déployée par les Témoins de Jéhovah du monde entier. Cette mise en garde, datée du 2 mars 2016, et signée par le procureur adjoint, V. Ya. Grin, présente le culte des Témoins de Jéhovah comme étant « extrémiste » et demande au centre administratif des Témoins de Jéhovah d’arrêter tout ce qui constitue une « violation » de la loi d’ici deux mois, sous peine d’être dissous.

Cette attaque envers le siège national des Témoins de Jéhovah est le paroxysme d’une campagne virulente menée par le gouvernement. Depuis 2007, les autorités russes ont détourné la loi sur l’extrémisme pour l’appliquer au culte des Témoins de Jéhovah. Elles ont ainsi dissous plusieurs de leurs entités religieuses légales et ont interdit plusieurs de leurs publications religieuses.