Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

18 JUILLET 2017
RUSSIE

La Cour suprême de Russie confirme sa décision d’interdire le culte des Témoins de Jéhovah

Le 17 juillet 2017, au mépris total des engagements internationaux pris par la Russie en vue de protéger la liberté de religion, la Cour suprême russe a confirmé sa décision de déclarer les activités des Témoins de Jéhovah illégales. Ce jugement valide l’interdiction du culte des Témoins de Jéhovah dans tout le pays.

Les trois juges de la chambre d’appel de la Cour suprême ont rejeté le recours en appel des Témoins et ont maintenu la décision rendue le 20 avril dernier par le juge Yuriy Ivanenko. Celui-ci s’était prononcé en faveur de la requête du ministère de la Justice visant à « dissoudre l’organisation religieuse, le Centre administratif des Témoins de Jéhovah de Russie, et les associations cultuelles locales qui en dépendent, et à remettre à la Fédération de Russie l’intégralité des biens immobiliers de l’organisation religieuse dissoute ».

Membres de l’équipe juridique du Centre administratif

Cette décision compromet grandement la sécurité et le bien-être des plus de 175 000 Témoins de Jéhovah de Russie. Philip Brumley, avocat conseil des Témoins de Jéhovah, a déclaré : « Les Témoins de Jéhovah du monde entier sont très inquiets du sort réservé à leurs frères et sœurs spirituels de Russie. La décision de la chambre d’appel donne une apparente légitimité aux mauvais traitements que subissent déjà les Témoins de Jéhovah dans ce pays, et les expose à des poursuites pénales et à davantage de maltraitance. Ils sont devenus des parias dans leur propre pays. »

Les Témoins de Jéhovah de Russie en appellent à la Cour européenne des droits de l’Homme et au Comité des droits de l’Homme de l’ONU. En attendant, leurs coreligionnaires du monde entier prient afin que l’État russe revoit sa position et accepte de respecter les droits humains fondamentaux, de sorte que les Témoins puissent « continuer à mener une vie calme et paisible dans un parfait attachement à Dieu et en toute dignité », comme nous le lisons en 1 Timothée 2:2.