Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

27 FÉVRIER 2017
RUSSIE

Russie : le ministère de la Justice entreprend un contrôle approfondi du siège national des Témoins

Russie : le ministère de la Justice entreprend un contrôle approfondi du siège national des Témoins

En Russie, le ministère de la Justice entreprend une enquête approfondie sur le siège national des Témoins. Le 1er février 2017, sur ordre du procureur général, le ministère de la Justice a notifié aux Témoins le contrôle de leur Centre administratif. Dans le cadre de ce contrôle, prévu du 8 au 27 février, le ministère de la Justice a sommé les Témoins de produire tous les documents relatifs à leurs biens, à leur comptabilité, à l’organisation de leur structure, à leurs activités d’enseignement et à leurs doctrines. Le 15 février 2017, le Centre administratif a fourni aux autorités plus de 73 000 pages de documents.

Ce contrôle de grande envergure survient juste après une récente décision du tribunal de la ville de Moscou confirmant la mise en garde émise en mars 2016 par le procureur général à l’encontre du Centre administratif. Dans cette mise en garde, le procureur général menaçait de fermer le Centre administratif pour motif d’extrémisme. Depuis, des tribunaux d’autres régions de Russie ont décidé de dissoudre plusieurs entités juridiques locales des Témoins en raison de prétendues « activités extrémistes ». Il est cependant évident que ces accusations sont fondées sur des preuves fabriquées de toutes pièces.

Au vu de cette procédure, les Témoins de Jéhovah de Russie craignent que la fermeture de leur siège national ne soit imminente. En attaquant et, éventuellement, en restreignant le culte paisible des Témoins de Jéhovah, les autorités russes ont montré jusqu’à présent qu’elles ne respectent pas les normes internationales en matière de droits de l’homme.