Aller au contenu

28 JUIN 2017
KAZAKHSTAN

Kazakhstan : Un tribunal confirme la condamnation injuste de Teymur Akhmedov

Le 20 juin 2017, le tribunal d’Astana a rejeté l’appel de Teymur Akhmedov concernant sa condamnation à cinq ans de prison, assortie de trois ans d’interdiction de participer à ses activités religieuses. Un spécialiste du droit international des droits de l’homme présent dans la salle d’audience le 20 juin a déclaré : « Les preuves en faveur de M. Akhmedov étaient si écrasantes qu’il ne fait aucun doute qu’il s’agit ici d’un simulacre de justice. » Ses avocats envisagent de faire à nouveau appel de cette décision.

En janvier 2017, des agents du Comité national de sécurité du Kazakhstan ont arrêté et mis en détention M. Akhmedov pour s’être livré à des activités religieuses prétendument illégales. Il est demeuré en détention jusqu’à son procès, le 2 mai 2017. Ce jour-là, le tribunal du district de Saryarkinskiy l’a injustement inculpé sur la base de l’article 174(2) du code pénal kazakh, qui condamne l’incitation à la haine religieuse. M. Akhmedov s’est fermement élevé contre cette fausse accusation, expliquant qu’il exprimait simplement ses croyances religieuses et son amour pour son prochain. Exprimer ses croyances religieuses est un droit fondamental garanti par la Constitution du Kazakhstan et par les accords internationaux sur les droits de l’homme, dont le Kazakhstan est signataire.