Le 9 juillet 2015, la Cour constitutionnelle de Corée du Sud a tenu une audience publique au sujet d’un recours qui lui a été adressé par trois objecteurs de conscience au service militaire. Qu’est-ce qui pourrait inciter la Cour à reconnaître le droit à l’objection de conscience, ce qui amènerait probablement la Corée du Sud à adopter un service civil de remplacement ? Cette vidéo donne un aperçu de l’audience et des problèmes rencontrés par la Cour.