Après avoir passé 11 mois en prison, Irina Zakharchenko et Valida Jabrayilova ont été libérées le 28 janvier 2016. Le juge Akram Gahramanov les avait condamnées à de la prison et à de fortes amendes (7 000 manats, soit 3 932 euros) pour avoir donné une brochure religieuse. Il avait ensuite annulé les amendes parce que les deux femmes étaient en prison depuis le 17 février 2015. Ce jugement ne tenait absolument pas compte d’une décision de l’ONU qui demandait que l’Azerbaïdjan accorde aux femmes une indemnisation pour leur emprisonnement injuste.

Bien qu’en très mauvaise santé, Mme Zakharchenko et Mme Jabrayilova sont soulagées d’avoir été libérées. Elles ont maintenant regagné leur foyer et reprennent des forces en compagnie de leur famille.