L’Azerbaïdjan n’a pas tenu compte de la demande urgente du Comité des droits de l’homme de l’ONU visant à placer Irina Zakharchenko dans un établissement médicalisé ou à transformer sa peine de prison en assignation à résidence. Le 10 décembre 2015, une semaine après que le gouvernement a reçu cette demande, le juge chargé du procès a refusé de transférer Mme Zakharchenko. Elle souffre des effets de la malnutrition, des privations extrêmes du sommeil et des fortes pressions psychologiques qui découlent de ses dix mois d’emprisonnement.

Le juge a également refusé la demande d’assignation à résidence pour Valida Jabrayilova, l’autre Témoin jugée dans cette affaire.

La prochaine audience est prévue le 17 décembre 2015 au tribunal de district de Pirallahi à Bakou.