Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

21 MARS 2017
RUSSIE

Les Témoins de Jéhovah se mobilisent à l’échelle mondiale pour répondre à la menace d’interdiction de leurs activités en Russie

Les Témoins de Jéhovah se mobilisent à l’échelle mondiale pour répondre à la menace d’interdiction de leurs activités en Russie

NEW YORK. L’interdiction de leurs activités dans la Fédération de Russie étant imminente, les Témoins de Jéhovah ont décidé de répondre à cette menace en adressant un appel au Kremlin et aux représentants de la Cour suprême. Le Collège central des Témoins de Jéhovah invite les plus de 8 millions de Témoins du monde entier à participer à une campagne mondiale de lettres.

Le 15 mars 2017, le ministère russe de la Justice a déposé une plainte auprès de la Cour suprême pour que le Centre administratif des Témoins de Jéhovah soit classé « extrémiste » et pour qu’il soit dissous. Cette plainte vise également l’interdiction des activités organisées par le Centre administratif. Si la Cour suprême se prononce en faveur de cette plainte, le siège national des Témoins, situé près de Saint-Pétersbourg, sera fermé. En conséquence, près de 400 associations cultuelles risquent d’être dissoutes et les offices religieux tenus par les plus de 2 300 assemblées de fidèles déclarés illégaux. L’État pourrait également saisir les locaux du siège national ainsi que les lieux de culte des Témoins en Russie. En outre, chaque Témoin de Jéhovah pourrait faire l’objet de poursuite judiciaire pour ses seules activités religieuses. La Cour suprême doit rendre sa décision le 5 avril.

« Le Collège central des Témoins de Jéhovah souhaite attirer l’attention sur cette situation critique, déclare David Semonian, un porte-parole du siège mondial des Témoins de Jéhovah. Poursuivre en justice des citoyens non-violents et respectueux des lois en leur collant une étiquette de terroristes revient clairement à détourner les lois russes sur l’extrémisme. De telles poursuites ne reposent sur aucun fondement solide. »

Les Témoins de Jéhovah n’en sont pas à leur première campagne mondiale. Il y a près de 20 ans, ils avaient déjà rédigé des lettres pour défendre leurs coreligionnaires de Russie et réagir à une campagne de diffamation organisée par certains membres du gouvernement de l’époque. D’autres campagnes de lettres ont également été lancées par le passé pour demander aux autorités de certains pays comme la Jordanie, la Corée du Sud et le Malawi, de mettre un terme aux persécutions infligées aux Témoins de Jéhovah.

« Il n’y absolument rien de criminel dans le fait de lire la Bible, de chanter et de prier avec ses coreligionnaires, ajoute M. Semonian. Nous espérons que notre campagne mondiale de lettres incitera les autorités russes à arrêter cette action injustifiée à l’encontre des Témoins. »

Contacts presse :

International : David Semonian, service d’information, tél. : +1 845 524 3000

Russie : Yaroslav Sivulskiy, tél. : +7 812 702 2691

France : Guy Canonici, tél. : +33 2 32 25 55 55