Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

Délégués de gauche à droite : Alberto Rovira (Espagne), Peter Hamadej (Slovaquie), Andrejs Gevla (Lettonie), Chung Ho (Corée), Yaroslav Sivulskiy (Russie), Johann Zimmermann (Autriche), Stefan Steiner (Suisse), Vasiliy Kalin (Russie), Tommi Kauko (Finlande), Mark Sanderson (États-Unis), Robert Delahaije (Pays-Bas), Marc Hansen (Belgique), Paul Gillies (Royaume-Uni), Lars-Erik Eriksson (Suède), Tommy Jensen (Danemark), Jørgen Pedersen (Norvège), Manfred Steffensdorfer (Allemagne), Teemu Konsti (Lituanie), Babis Andreopoulos (Grèce), Tambet Ernits (Estonie), Jean-Claude Pons (France)

21 JUILLET 2017
RUSSIE

Des Témoins du monde entier viennent en délégation pour soutenir leurs coreligionnaires russes lors de l’audition d’appel à la Cour suprême

NEW YORK. Le Collège central des Témoins de Jéhovah a pris des dispositions pour qu’une délégation de frères originaires de trois continents se rende à Moscou pour manifester le soutien des Témoins du monde entier à leurs frères et sœurs de Russie.

Arrivés à Moscou, les délégués ont été accueillis par les visages souriants de leurs frères et sœurs russes, dont certains avaient fait le déplacement depuis la lointaine Sibérie. Les délégués ont rappelé aux frères et sœurs locaux qu’ils se souciaient profondément de leur situation et que la famille internationale des frères priait sincèrement en leur faveur. Un membre de la délégation a déclaré : « J’ai été très touché par l’attitude courageuse de mes frères de Russie, surtout qu’il y avait très peu d’espoir que la Cour revienne sur sa décision injuste d’interdire leurs activités. »

Malgré le verdict défavorable rendu par les trois juges, il régnait dans la salle d’audience une atmosphère d’unité et d’amour authentiques. Les Témoins ont été profondément attristés que le nom de Jéhovah soit discrédité dans pareil lieu public. Ils ont aussi pris conscience qu’une période d’épreuve attend les Témoins de Russie. Cependant, l’attitude digne et chaleureuse manifestée par les Témoins dans la salle d’audience réfutait à elle seule l’accusation d’« extrémisme » confirmée par les juges d’appel.

La délégation était menée par Mark Sanderson, un membre du Collège central. Il a chaleureusement exhorté ses coreligionnaires à être « forts et courageux » dans les jours à venir. Lorsque les délégués ont quitté la salle d’audience, les frères et sœurs locaux les ont serrés dans leurs bras et les ont remerciés pour leur soutien en ce jour historique.

Les membres de la délégation se sont également rendus dans 21 ambassades à Moscou pour donner des informations exactes sur les conséquences de l’attaque lancée par la Russie contre les Témoins : logements incendiés, pertes d’emploi, enfants harcelés à l’école, ministres du culte inculpés pour avoir organisé des offices, dont M. Dennis Christensen, maintenu en détention provisoire. Plusieurs ambassadeurs ont été manifestement touchés par une vidéo de deux minutes qui résume ces évènements. La question la plus fréquemment posée par ces hauts fonctionnaires a été : « Pourquoi les Témoins de Jéhovah ? » En réponse, les frères ont expliqué que les membres de notre organisation sont politiquement neutres et que le message biblique que nous communiquons a permis d’améliorer la vie de nombreux russes, ce qui a donné un puissant témoignage. Un ambassadeur a répondu : « L’Église orthodoxe n’aime pas que vous pêchiez dans ses eaux. » Une dizaine d’ambassades ont envoyé des représentants à la Cour suprême et ces représentants ont assisté aux huit heures d’audience.

Les frères de la délégation internationale ont quitté la Russie avec une foi plus forte. Ils ont été énormément encouragés de voir la détermination des Témoins de Russie à rester fidèles et d’avoir eu la possibilité de donner un témoignage convaincant à de hauts fonctionnaires.

Contacts presse :

International : David Semonian, service d’information, tél. : +1 845 524 3000

France : Guy Canonici, tél. : +33 2 32 25 55 55