Aller au contenu

30 DÉCEMBRE 2013
KIRGHIZSTAN

La Cour suprême du Kirghizstan se prononce en faveur des objecteurs de conscience

La Cour suprême du Kirghizstan se prononce en faveur des objecteurs de conscience

BICHKEK, Kirghizstan. Le 19 novembre 2013, la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême du Kirghizstan a jugé à l’unanimité que la loi actuelle du pays sur le service de remplacement est anticonstitutionnelle et viole le droit à la liberté de religion. La Cour a ordonné au gouvernement de modifier la loi afin de mettre en place un véritable service civil de remplacement pour ceux qui, par motif de conscience, ne veulent pas faire de service militaire.

En 2009, le Kirghizstan a adopté une loi qui reconnaissait le droit au service de remplacement. Seulement, il est apparu que ce service était en réalité sous le contrôle de l’armée. Ceux qui l’effectuaient étaient placés sous le commandement de militaires, et certains ont reçu l’ordre de soutenir financièrement des activités militaires. À la fin de leur service, les intéressés étaient automatiquement inscrits comme réservistes. C’est pourquoi les Témoins de Jéhovah refusaient d’accomplir ce service de remplacement, position qui a valu à plusieurs d’entre eux d’être poursuivis au pénal.

La décision de novembre indiquait que les Témoins avaient des raisons valables de rejeter le service de remplacement proposé et qu’ils ne tentaient pas de se soustraire à leurs devoirs civiques. La Cour a constaté qu’ils étaient prêts à accomplir un service de remplacement qui soit de nature civile. Toutes les affaires pénales impliquant des Témoins devraient être réexaminées et jugées en accord avec la loi modifiée.

Khamit Iskakov, porte-parole des Témoins de Jéhovah au Kirghizstan, déclare : « Cette décision règle le problème de l’objection de conscience au service militaire. C’est aussi un argument de plus à présenter aux autorités kirghizes pour leur montrer que les Témoins de Jéhovah sont une religion internationale reconnue. »

Contacts presse :

International : J. Brown, service d’information, tél. : +1 718 560 5000

Kirghizstan : Khamit Iskakov, tél. : +996 770 778 885