À Lobito, un lieu de culte des Témoins de Jéhovah a été inondé : la boue et l’eau se sont accumulées sur 70 centimètres.

LUANDA, Angola. Le 11 mars 2015, des inondations provoquées par des pluies torrentielles ont coûté la vie à 85 personnes et détruit 119 habitations dans la province de Benguela, située à 500 kilomètres de la capitale, Luanda. Le siège des Témoins de Jéhovah d’Angola rapporte qu’aucun Témoin n’a été tué, mais que 11 de leurs domiciles ont été détruits ou gravement endommagés. À Lobito, un lieu de culte (appelé Salle du Royaume) a été dévasté.

Le lendemain matin de ces fortes pluies, les Témoins ont mis en place un comité de secours pour évaluer les dégâts et organiser les opérations de secours. Ils ont fourni de l’aide aussi bien à leurs coreligionnaires qu’à des non-Témoins des zones sinistrées. À la Salle du Royaume de Lobito, les volontaires ont enlevé 70 centimètres de boue et d’eau. Ils ont également terminé les réparations à temps afin de pouvoir tenir une série de rassemblements spéciaux prévus le week-end suivant la catastrophe. Des représentants du siège national des Témoins de Jéhovah sont venus depuis Luanda pour réconforter spirituellement et encourager les Témoins locaux à l’occasion de ces rassemblements.

Des volontaires Témoins de Jéhovah nettoient et réparent leur lieu de culte endommagé à Lobito.

Todd Peckham, porte-parole des Témoins de Jéhovah en Angola, déclare : « Nous compatissons avec tous ceux qui souffrent des dommages provoqués par ces inondations. Notre siège national va continuer de superviser les opérations de secours et d’apporter de l’aide à ceux qui en ont besoin. »

Contacts presse :

International : J. Brown, service d’information, tél. : +1 718 560 5000

Angola : Todd Peckham, tél. : +244 222 460 192

France : Guy Canonici, tél. : +33 2 32 25 55 55