Aller au contenu

Aller au sommaire

Les jeunes s’interrogent

Comment expliquer le point de vue biblique sur l’homosexualité ?

Comment expliquer le point de vue biblique sur l’homosexualité ?

En pleine remise des prix, c’est soudain l’euphorie : sur scène, deux actrices célèbres viennent d’échanger un baiser passionné. Après un instant de surprise, le public les acclame. Les homosexuels jubilent, d’autres soupçonnent le coup de pub. Quoi qu’il en soit, les jours qui suivent, les images sont diffusées à de nombreuses reprises par les journaux télévisés, et vues et revues sur Internet.

COMME le montre ce fait, peu de choses provoquent autant de battage médiatique que lorsqu’une célébrité révèle son homosexualité ou sa bisexualité. Certains saluent son courage, d’autres crient au scandale. Entre les deux, beaucoup considèrent que l’homosexualité est juste un mode de vie différent. “ Quand j’étais à l’école, se souvient Daniel *, 21 ans, même les hétéros pensaient que si l’homosexualité te posait un problème, c’est que tu avais des préjugés et que tu étais moralisateur. ”

Le regard porté sur l’homosexualité peut varier en fonction des générations ou des pays. Mais les chrétiens ne sont pas “ emportés çà et là par tout vent d’enseignement ”. (Éphésiens 4:14.) Ils adhèrent à la pensée biblique.

Alors, quel est le point de vue de la Bible sur l’homosexualité ? Et si vous vivez en accord avec les valeurs bibliques, comment répondre à ceux qui vous cataloguent comme moralisateur, intolérant ou même homophobe ? Voici une liste de questions et des façons possibles d’y répondre.

Que dit la Bible sur l’homosexualité ?

Elle est très claire : Dieu a prévu que les relations sexuelles se pratiquent exclusivement entre un homme et une femme, et ce dans le cadre du mariage (Genèse 1:27, 28 ; Lévitique 18:22 ; Proverbes 5:18, 19). Elle condamne la fornication *, qui englobe aussi bien les relations homosexuelles qu’hétérosexuelles. — Galates 5:19-21.

Si on vous dit : “ Que penses-​tu de l’homosexualité ? ”

Vous pourriez répondre : “ Je n’ai rien contre les homosexuels, mais je n’approuve pas leur choix de vie. ”

✔ Retenez ceci : Si vous vous laissez guider par la morale biblique, c’est votre choix, un choix tout à fait légitime (Josué 24:15). N’ayez pas honte de vos opinions. — Psaume 119:46.

Un chrétien ne devrait-​il pas traiter avec respect toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle ?

Si. Les Écritures ordonnent d’“ honore[r] des hommes de toutes sortes ”, ou, selon la Bible en français courant, de “ respecte[r] tous les êtres humains ”. (1 Pierre 2:17.) C’est pourquoi, le chrétien n’est pas homophobe. Il se montre bon envers tous, homosexuels compris. — Matthieu 7:12.

Si on vous dit : “ Ton point de vue ne favorise-​t-​il pas les préjugés contre les homosexuels ? ”

Vous pourriez répondre : “ Pas du tout. Bien que je n’approuve pas leurs pratiques, je ne rejette pas les individus en tant que tels. ”

✔ Vous pourriez ajouter : “ Prenons un exemple. J’ai aussi décidé de ne pas fumer. En fait, l’idée même de fumer me répugne. Mais suppose que toi, tu fumes, donc que tu voies les choses autrement. Je ne jugerais pas ton choix, tout comme je suis sûr que tu ne jugerais pas mon choix. Tu es d’accord ? Pour nos différences d’opinion sur l’homosexualité, c’est pareil. ”

Jésus n’a-​t-​il pas prêché la tolérance ? Les chrétiens ne devraient-​ils pas être plus indulgents à l’égard de l’homosexualité ?

Jésus n’a pas encouragé ses disciples à accepter n’importe quel mode de vie. Il a plutôt enseigné que la voie du salut est accessible à “ tout homme qui exerce la foi en lui ”. (Jean 3:16.) Exercer la foi en Jésus, c’est entre autres vivre en conformité avec les valeurs morales transmises par Dieu, valeurs qui interdisent plusieurs conduites, dont l’homosexualité. — Romains 1:26, 27.

Si on vous dit : “ Un homosexuel ne peut pas changer d’orientation sexuelle, il est né comme ça. ”

Vous pourriez répondre : “ La Bible ne parle pas de l’aspect biologique de l’homosexualité, bien qu’elle admette que certains traits soient très enracinés (2 Corinthiens 10:4, 5). Même si certains sont attirés par les individus de leur sexe, elle dit aux chrétiens de fuir les relations homosexuelles. ”

✔ Suggestion : Au lieu de vous laisser embarquer dans un débat sur la cause des désirs homosexuels, montrez bien que la Parole de Dieu interdit la conduite homosexuelle. Vous pourriez utiliser la comparaison suivante : “ Beaucoup prétendent qu’un comportement violent peut avoir une cause génétique, donc que certains y sont prédisposés (Proverbes 29:22). Quoi qu’il en soit, tu sais peut-être que la Bible condamne les accès de colère (Psaume 37:8 ; Éphésiens 4:31). Cette norme est-​elle injuste pour la simple raison que des gens sont enclins à la violence ? ”

Comment Dieu peut-​il dire à celui qui est attiré par une personne de son sexe de fuir l’homosexualité ? C’est cruel !

Ce raisonnement vient d’une idée fausse selon laquelle l’humain doit obéir à ses pulsions sexuelles. Les Écritures donnent de la dignité à l’humain en lui assurant que, s’il le veut vraiment, il peut décider de résister à ses pulsions. — Colossiens 3:5.

Si on vous dit : “ Même si tu n’es pas homosexuel, tu devrais changer ton point de vue sur l’homosexualité. ”

Vous pourriez répondre : “ Imagine que je n’approuve pas les jeux d’argent, mais que toi, oui. Serait-​il raisonnable que tu insistes pour que je change d’avis, seulement parce que des millions de personnes jouent ? ”

✔ Retenez ceci : La plupart des gens, homosexuels inclus, ont des valeurs qui leur font déplorer entre autres l’injustice, la guerre ou la fraude. La Bible interdit ces choses ; elle interdit également certains types de conduite sexuelle, notamment l’homosexualité. — 1 Corinthiens 6:9-11.

La Parole de Dieu n’est pas excessive et n’encourage pas les préjugés. Simplement, elle ordonne à la personne attirée par ceux de son propre sexe d’obéir au même ordre que la personne attirée par l’autre sexe, à savoir “ fu[ir] la fornication ”. — 1 Corinthiens 6:18.

Face à l’opinion du plus grand nombre, les chrétiens ont le courage d’aller à contre-courant.

Le fait est que, face à la tentation, des millions d’hétérosexuels souhaitant se conformer aux normes bibliques exercent la maîtrise de soi. Parmi eux figurent des célibataires dont l’espoir de se marier est mince, et d’autres dont le conjoint, infirme, ne peut avoir de rapports sexuels. Ils ne satisfont pas leurs pulsions, mais sont heureux. S’il souhaite vraiment plaire à Dieu, celui qui est enclin à l’homosexualité peut faire de même. — Deutéronome 30:19.

 

^ paragraphe 4 Les prénoms ont été changés.

^ paragraphe 7 Dans la Bible, le mot “ fornication ” ne désigne pas seulement le coït, mais aussi des actes comme la masturbation d’un partenaire, les relations buccogénitales ou la sodomie.

QUESTIONS DE RÉFLEXION

  • Pourquoi Dieu impose-​t-​il des lois morales aux humains ?

  • Quels bienfaits vous procure l’obéissance aux lois morales de la Bible ?