Aller au contenu

Aller au sommaire

Connais ton ennemi

Connais ton ennemi

« Nous n’ignorons pas [l]es intentions [de Satan] » (2 COR. 2:11).

CANTIQUES : 133, 27

1. En Éden, qu’a révélé Jéhovah à propos de notre ennemi ?

ADAM savait sans aucun doute que les serpents ne parlent pas. Il s’est donc peut-être douté que c’était un esprit qui avait parlé à Ève par l’intermédiaire du serpent (Gen. 3:1-6). Adam et Ève ne savaient presque rien à propos de cet esprit. C’était un étranger pour eux. Malgré tout, Adam a fait le choix de se joindre à lui et de se rebeller contre son Père céleste aimant (1 Tim. 2:14). Tout de suite après, Jéhovah a commencé à révéler des détails sur cet ennemi et a promis qu’il serait finalement détruit. Mais il a aussi averti que d’ici là, l’esprit qui s’était servi du serpent s’opposerait à tous ceux qui aiment Dieu (Gen. 3:15).

2, 3. Pourquoi, apparemment, Jéhovah a-​t-​il révélé peu d’informations sur Satan avant l’arrivée du Messie ?

2 Jéhovah ne nous a jamais précisé le nom * de cet ange rebelle. Et ce n’est que 2 500 ans après la rébellion en Éden que Dieu a révélé le titre servant à désigner cet ange : « Satan », qui signifie « Opposant » (Job 1:6). En fait, le titre « Satan » n’apparaît que dans trois livres des Écritures hébraïques : 1 Chroniques, Job et Zacharie. Pourquoi Jéhovah a-​t-​il fourni si peu d’informations sur cet ennemi avant l’arrivée du Messie ?

3 Si Jéhovah n’a pas donné beaucoup de détails sur Satan dans les Écritures hébraïques, c’est apparemment pour ne pas lui accorder trop d’importance. Après tout, le but de cette partie des Écritures était de permettre aux gens d’identifier le Messie afin de le suivre (Luc 24:44 ; Gal. 3:24). Quand le Messie est arrivé, Jéhovah l’a utilisé lui et ses disciples pour révéler la plupart des choses que nous savons à propos de Satan et des anges rebelles *. C’est logique, car Jéhovah utilisera Jésus et les oints pour détruire Satan et ceux qui le suivent (Rom. 16:20 ; Rév. 17:14 ; 20:10).

4. Pourquoi n’avons-​nous pas de raison d’être terrifiés par le Diable ?

4 L’apôtre Pierre parle de Satan comme d’un « lion rugissant », et Jean en parle comme d’un « serpent » et d’un « dragon » (1 Pierre 5:8 ; Rév. 12:9). Mais nous n’avons pas de raison d’être terrifiés par le Diable, car son pouvoir a des limites (Jacq. 4:7). De plus, nous avons la protection de Jéhovah, de Jésus et des anges. Grâce à eux, nous pouvons résister à notre ennemi. Cela dit, nous avons besoin de connaître la réponse à trois questions importantes : Quelle est l’étendue de l’influence de Satan ? Comment essaie-​t-​il d’influencer les humains ? Et quelles sont les limites de son pouvoir ? Voyons les réponses à ces questions et les leçons que nous pouvons en tirer.

L’ÉTENDUE DE L’INFLUENCE DE SATAN

5, 6. Pourquoi les gouvernements humains ne sont-​ils pas capables d’apporter les changements dont nous avons le plus besoin ?

5 De nombreux anges ont rejoint Satan dans sa rébellion. Avant le Déluge, il a incité au moins certains d’entre eux à avoir des relations sexuelles avec des femmes. La Bible parle de cet épisode en termes symboliques quand elle explique que le dragon a entraîné « le tiers des étoiles du ciel » avec lui (Gen. 6:1-4 ; Jude 6 ; Rév. 12:3, 4). Lorsque ces anges ont abandonné la famille de Dieu, ils se sont placés sous l’autorité de Satan. Mais ces rebelles ne sont pas une simple bande de perturbateurs ! Dans le monde invisible des esprits, Satan a mis en place une imitation du Royaume de Dieu. Lui-​même en est le roi, et il a organisé les démons en « gouvernements », leur a donné une certaine autorité et a fait d’eux des « maîtres mondiaux » (Éph. 6:12).

6 Au moyen de son organisation, Satan contrôle tous les gouvernements humains. Nous le savons parce que, lorsqu’il a montré à Jésus « tous les royaumes de la terre », il lui a dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, parce qu’il m’a été livré, et je le donne à qui je veux » (Luc 4:5, 6). Cela dit, de nombreux gouvernements accomplissent de bonnes choses pour leurs citoyens, et certains dirigeants ont de bonnes intentions. Mais aucun dirigeant humain n’est capable d’apporter les changements dont nous avons le plus besoin (Ps. 146:3, 4 ; Rév. 12:12).

7. Comment Satan utilise-​t-​il la fausse religion et le système commercial ? (voir l’illustration du titre).

7 Satan et les démons utilisent aussi la fausse religion et le système commercial pour égarer « la terre habitée tout entière » (Rév. 12:9). Au moyen de la fausse religion, Satan répand des mensonges sur Jéhovah. Il essaie même de faire disparaître le nom de Dieu (Jér. 23:26, 27). À cause de cela, des personnes sincères qui pensent adorer Dieu adorent en fait des démons (1 Cor. 10:20 ; 2 Cor. 11:13-15). Pour répandre des mensonges, Satan se sert aussi du système commercial. Par exemple, il fait croire aux gens que le meilleur moyen d’être heureux est de posséder beaucoup d’argent et de biens matériels (Prov. 18:11). Ceux qui croient ce mensonge passent leur vie à servir « la Richesse » plutôt que Dieu (Mat. 6:24). Même si au départ ils aiment Dieu, leur amour pour les choses matérielles finit par devenir le plus fort (Mat. 13:22 ; 1 Jean 2:15, 16).

8, 9. a) Quelles leçons pouvons-​nous tirer de ce qui s’est passé pour Adam et Ève et pour les anges rebelles ? b) Quel avantage avons-​nous à connaître l’étendue de l’influence de Satan ?

8 Ce qui s’est passé pour Adam et Ève et pour les anges rebelles nous enseigne au moins deux leçons importantes. Premièrement, il n’existe que deux camps, et nous devons en choisir un. Soit nous restons fidèles à Jéhovah, soit nous nous mettons du côté de Satan (Mat. 7:13). Deuxièmement, ceux qui se joignent à Satan ne reçoivent que des bienfaits limités. Adam et Ève ont eu la possibilité de décider par eux-​mêmes ce qui était bien ou mal (Gen. 3:22). Et les démons ont reçu une certaine autorité sur les gouvernements humains. Mais comme il y a toujours un prix à payer quand on se range du côté de Satan, les conséquences négatives du choix d’Adam et Ève et du choix des démons ont largement dépassé les bienfaits apparents (Job 21:7-17 ; Gal. 6:7, 8).

9 Quel avantage avons-​nous à connaître l’étendue de l’influence de Satan ? Cela nous aide à garder un point de vue équilibré sur les gouvernements et nous pousse à prêcher. Nous comprenons que Jéhovah nous demande de respecter les gouvernements (1 Pierre 2:17). Il veut que nous obéissions à leurs lois dans la mesure où ces lois ne s’opposent pas à ses normes (Rom. 13:1-4). Mais nous comprenons aussi que nous devons rester neutres en ne soutenant aucun parti ni dirigeant politique (Jean 17:15, 16 ; 18:36). Par ailleurs, sachant que Satan essaie de faire disparaître le nom de Dieu et de salir sa réputation, nous faisons le maximum pour enseigner aux autres la vérité sur Dieu. Nous sommes fiers de porter son nom et de l’utiliser. L’amour pour Dieu apporte beaucoup plus de bienfaits que l’amour de l’argent ou des biens matériels ! (Is. 43:10 ; 1 Tim. 6:6-10).

COMMENT SATAN ESSAIE-​T-​IL D’INFLUENCER LES HUMAINS ?

10-12. a) Comment Satan s’y est-​il peut-être pris pour piéger un grand nombre d’anges ? b) Quelle leçon pouvons-​nous tirer du choix que les anges rebelles ont fait ?

10 Satan utilise des méthodes efficaces pour influencer les humains. Pour les amener à faire ce qu’il veut, il les attire avec des appâts, ou alors il fait pression sur eux.

11 Satan s’est servi d’appâts pour piéger un grand nombre d’anges. Il les a sans doute longuement observés pour savoir ce qui pourrait les tenter. Certains anges ont mordu à l’appât et ont eu des relations sexuelles avec des femmes. Leurs enfants sont devenus des géants cruels et violents (Gen. 6:1-4). En plus de proposer à ces anges de pratiquer des actes sexuels immoraux, Satan leur a peut-être promis qu’ils exerceraient une certaine autorité sur les humains. On peut penser que son but était de faire obstacle à la réalisation de la prophétie concernant la descendance de la femme (Gen. 3:15). Mais Jéhovah n’a pas permis que Satan y arrive. Il a provoqué le Déluge, ce qui a fait échouer toute tentative de Satan et des démons.

Satan utilise l’immoralité sexuelle, l’orgueil et le surnaturel pour essayer de nous appâter (voir les paragraphes 12, 13).

12 Quelle leçon pouvons-​nous tirer du choix que ces anges rebelles ont fait ? Que l’immoralité sexuelle peut être très attirante, et l’orgueil très dangereux. Les anges qui se sont joints à Satan avaient passé une longue période de temps au ciel en compagnie de Dieu lui-​même ! Malgré cela, beaucoup ont laissé de mauvais désirs se développer en eux, désirs qui sont devenus très puissants. Alors n’oublions jamais que même si nous servons Jéhovah depuis des dizaines d’années, de mauvais désirs peuvent se développer en nous (1 Cor. 10:12). Il est donc très important d’examiner régulièrement notre cœur de façon à rejeter toute pensée sexuelle immorale et toute tendance à l’orgueil ! (Gal. 5:26 ; Col. 3:5).

13. Quel autre appât Satan utilise-​t-​il, et comment ne pas tomber dans le piège ?

13 Un autre appât que Satan utilise est la curiosité pour le surnaturel. Aujourd’hui, il essaie de pousser les gens à s’intéresser aux démons au moyen de la fausse religion, mais aussi des divertissements. Les films et les jeux vidéo par exemple présentent le surnaturel comme étant très attirant. Comment ne pas tomber dans ce piège ? Nous ne devrions pas nous attendre à ce que l’organisation de Jéhovah nous fournisse une liste des bons et des mauvais divertissements. Chacun de nous doit éduquer sa conscience pour pouvoir faire des choix en accord avec les principes de Jéhovah (Héb. 5:14). Nous ferons les bons choix si notre amour pour Dieu est « sans hypocrisie » (Rom. 12:9). Une personne hypocrite dit une chose mais en pratique une autre. Alors demande-​toi : « Si je choisis ce divertissement, est-​ce que j’applique les principes que j’enseigne aux autres ? Que penseraient mes étudiants de la Bible ou les personnes que je visite régulièrement s’ils voyaient les divertissements que je choisis ? » Si nous pratiquons ce que nous prêchons, ce sera plus facile d’éviter les pièges de Satan (1 Jean 3:18).

Satan essaie de faire pression sur nous en utilisant l’interdiction de l’œuvre, la pression des camarades et l’opposition familiale (voir le paragraphe 14).

14. Comment Satan essaie-​t-​il de faire pression sur nous, et comment résister à ses attaques ?

14 En plus de nous tendre des pièges, Satan essaie de faire pression sur nous pour que nous ne restions pas fidèles à Jéhovah. Par exemple, il peut pousser les gouvernements à interdire notre activité de prédication. Il peut aussi influencer nos camarades ou nos collègues pour qu’ils se moquent de nous parce que nous appliquons les principes bibliques (1 Pierre 4:4). Il peut même inciter des membres non Témoins de notre famille, qui nous veulent peut-être pourtant du bien, à nous décourager d’assister aux réunions (Mat. 10:36). Comment tenir bon ? Premièrement, ne soyons pas surpris par les attaques de Satan. Nous savons qu’il est en guerre contre nous (Rév. 2:10 ; 12:17). Deuxièmement, rappelons-​nous qu’en restant fidèles, nous pouvons répondre aux accusations de Satan : il prétend que nous ne servons Jéhovah qu’à condition d’y gagner quelque chose, et que nous le rejetterons si nous subissons des épreuves (Job 1:9-11 ; 2:4, 5). Troisièmement, demandons à Jéhovah qu’il nous donne de la force. Souviens-​toi, Jéhovah ne t’abandonnera jamais (Héb. 13:5).

LES LIMITES DU POUVOIR DE SATAN

15. Satan peut-​il nous forcer à faire ce que nous ne voulons pas faire ? Explique.

15 Satan ne peut pas forcer les gens à faire ce qu’ils ne veulent pas faire (Jacq. 1:14). Beaucoup dans le monde ne se rendent pas compte qu’ils sont de son côté. Mais une fois qu’ils découvrent la vérité, ils peuvent choisir s’ils serviront Dieu ou Satan (Actes 3:17 ; 17:30). Si nous sommes bien décidés à obéir à Dieu, Satan ne pourra pas briser notre intégrité (Job 2:3 ; 27:5).

16, 17. a) Quelles autres limites Satan et les démons ont-​ils ? b) Pourquoi ne devrions-​nous pas avoir peur de prier à haute voix ?

16 Satan et les démons ont d’autres limites. Par exemple, on ne lit nulle part dans la Bible qu’ils peuvent savoir ce qu’il y a dans notre esprit et dans notre cœur. Jéhovah et Jésus sont les seuls à avoir cette capacité (1 Sam. 16:7 ; Marc 2:8). Mais faut-​il avoir peur de dire certaines choses ou de prier à haute voix ? Satan ou les démons risquent-​ils de se servir de ce qu’ils entendent pour nous causer du tort ? La réponse est non. Pourquoi ? Réfléchissons : Nous ne craignons pas d’accomplir de belles choses au service de Jéhovah simplement parce que Satan pourrait nous voir. Pareillement, nous ne devrions pas avoir peur de prier à haute voix simplement parce que Satan pourrait nous entendre. En fait, la Bible contient de nombreux exemples de serviteurs de Dieu qui ont prié à haute voix ; et elle ne dit nulle part qu’ils ont eu peur que Satan les entende (1 Rois 8:22, 23 ; Jean 11:41, 42 ; Actes 4:23, 24). Si nous faisons le maximum pour que nos paroles et nos actions plaisent à Jéhovah, nous pouvons être sûrs qu’il ne laissera pas Satan nous causer un tort durable (Ps. 34:7).

17 Nous devons connaître notre ennemi, mais nous ne devons pas nous laisser terrifier par lui. Avec l’aide de Jéhovah, même des humains imparfaits peuvent vaincre Satan (1 Jean 2:14). Si nous nous opposons à lui, il fuira loin de nous (Jacq. 4:7 ; 1 Pierre 5:9). Rappelons néanmoins que les jeunes semblent être une cible privilégiée pour Satan. Comment peuvent-​ils tenir bon face à ses attaques ? C’est ce que nous verrons dans l’article suivant.

^ paragraphe 2 La Bible révèle le nom de certains anges (Juges 13:18 ; Dan. 8:16 ; Luc 1:19 ; Rév. 12:7). Elle dit aussi que Jéhovah a donné un nom à chaque étoile (Ps. 147:4). C’est donc raisonnable de penser que tous les anges ont un nom, même celui qui est devenu Satan.

^ paragraphe 3 On trouve le titre « Satan » seulement 18 fois dans les Écritures hébraïques, mais 36 fois dans les Écritures grecques chrétiennes.