CHAPITRE 13

La vie est un cadeau de Dieu : respectez-la

La vie est un cadeau de Dieu : respectez-la

1. Qui nous a donné la vie ?

JÉHOVAH est « le Dieu vivant ». Il est notre Créateur et il nous a donné la vie. La Bible dit : « Tu as créé toutes choses, et à cause de ta volonté elles ont existé et ont été créées » (Révélation 4:11). Si nous sommes en vie, c’est parce que Jéhovah l’a voulu. La vie est vraiment un précieux cadeau de Dieu (Psaume 36:9).

2. Que devons-​nous faire pour réussir notre vie ?

2 Jéhovah nous donne ce qu’il nous faut pour rester en vie, comme la nourriture et l’eau (Actes 17:28). Mais il veut aussi que notre vie soit agréable (Actes 14:15-17). Pour réussir notre vie, nous devons obéir à ses lois (Isaïe 48:17, 18).

POUR JÉHOVAH, LA VIE EST PRÉCIEUSE

3. Quand Caïn a tué Abel, qu’est-​ce que Jéhovah a fait ?

3 La Bible nous enseigne que, pour Jéhovah, notre vie et la vie des autres sont précieuses. Prenons l’exemple de Caïn, le premier fils d’Adam et Ève. Il était en colère contre son frère, Abel. Jéhovah lui a alors conseillé de contrôler sa colère. Mais Caïn ne l’a pas écouté. Il « se jeta sur son frère Abel et le tua » (Genèse 4:3-8). Jéhovah a puni Caïn pour ce meurtre (Genèse 4:9-11). La colère et la haine sont très dangereuses : elles peuvent pousser quelqu’un à devenir violent ou cruel. Si une personne est comme cela, elle ne peut pas recevoir la vie éternelle (1 Jean 3:15). Pour plaire à Jéhovah, nous devons apprendre à aimer tout le monde (1 Jean 3:11, 12).

4. Qu’est-​ce que l’un des 10 commandements nous enseigne sur la valeur de la vie ?

4 Des milliers d’années plus tard, quand Jéhovah a donné à Moïse les 10 commandements, il a montré que, pour lui, la vie était précieuse. L’un de ces commandements était : « Tu ne dois pas assassiner » (Deutéronome 5:17). Si quelqu’un tuait volontairement une autre personne, il devait être tué.

5. Que pense Dieu de l’avortement ?

5 Que pense Dieu de l’avortement ? (Voir la note n28). Pour lui, même la vie d’un bébé dans le ventre de sa mère est précieuse. La Loi que Jéhovah avait donnée aux Israélites disait que, si une personne blessait une femme enceinte et si le bébé mourait, cette personne devait être tuée (Exode 21:22, 23 ; Psaume 127:3). Cela nous apprend que l’avortement est quelque chose de mal.

6, 7. Comment montrer à Jéhovah que nous considérons la vie comme précieuse ?

6 Comment montrer à Jéhovah que nous considérons notre vie et la vie des autres comme précieuses ? En ne faisant rien qui les mettrait en danger. Par exemple, nous ne devons pas fumer ni nous droguer. Fumer et se droguer est mauvais pour la santé et peut nous tuer.

7 C’est Jéhovah qui nous a donné un corps et la vie. Nous devons donc les utiliser comme il le veut. Nous devons prendre soin de notre corps. Sinon, aux yeux de Dieu, nous serons impurs (Romains 6:19 ; 12:1 ; 2 Corinthiens 7:1). Nous ne pouvons pas adorer Jéhovah, qui nous a donné la vie, si, pour nous, la vie n’est pas précieuse. Ce sera peut-être très difficile d’abandonner de mauvaises habitudes. Mais si, parce que nous respectons la vie, nous faisons des efforts pour y arriver, Jéhovah nous aidera.

8. Que pouvons-​nous faire pour ne pas mettre en danger notre vie ou la vie des autres ?

8 Nous avons appris que la vie est un cadeau précieux. Et Jéhovah a confiance en nous : il sait que nous ne ferons rien qui mettrait en danger notre vie ou la vie des autres. Par exemple, nous sommes prudents quand nous conduisons une voiture, une moto ou un autre véhicule. Nous ne pratiquons pas de sports dangereux ou violents (Psaume 11:5). Et nous faisons ce qu’il faut pour que notre maison soit sans danger. Jéhovah avait ordonné aux Israélites : « Si tu bâtis une maison neuve, alors tu devras faire un parapet (un petit mur) pour ton toit. » Pourquoi ? Parce que, si quelqu’un tombait du toit, Jéhovah considérerait le propriétaire de la maison comme responsable (Deutéronome 22:8).

9. Comment doit-​on traiter les animaux ?

9 Même notre façon de traiter les animaux est importante pour Jéhovah. Il nous permet de tuer des animaux pour nous nourrir ou quand ils sont un danger pour nous (Genèse 3:21 ; 9:3 ; Exode 21:28). Mais nous n’avons pas le droit de faire du mal aux animaux ni de les tuer par plaisir (Proverbes 12:10).

LA VIE EST SACRÉE : RESPECTEZ-​LA

10. Comment sait-​on que le sang représente la vie ?

10 Le sang est sacré pour Jéhovah parce qu’il représente la vie. Après que Caïn a tué Abel, Jéhovah lui a dit : « Le sang de ton frère crie du sol vers moi » (Genèse 4:10). Le sang d’Abel représentait sa vie. Et Jéhovah a puni Caïn parce qu’il avait tué Abel. Après le Déluge, il a rappelé que le sang représente la vie. Il a dit à Noé et à sa famille : « Tout animal [...] pourra vous servir de nourriture. [...] Seulement la chair avec son âme [sa vie] — son sang — vous ne devez pas la manger » (Genèse 1:29 ; 9:3, 4) (voir la note n17). Jéhovah a permis à Noé et à sa famille de manger des animaux. Mais il leur a interdit de manger la viande avec le sang, parce que le sang représente la vie.

11. Quelle loi sur le sang Dieu a-​t-​il donnée aux Israélites ?

11 Environ 800 ans après avoir dit à Noé de ne pas manger de sang, Jéhovah a de nouveau ordonné aux Israélites : Celui « qui prend à la chasse une bête sauvage ou un oiseau qui se mange, celui-là devra alors en verser le sang et le couvrir de poussière ». Et Jéhovah a ajouté : « Vous ne devez manger le sang d’aucune sorte de chair » (Lévitique 17:13, 14). Jéhovah voulait toujours que ses serviteurs considèrent le sang comme sacré. Ils pouvaient manger de la viande, mais pas le sang. Quand ils tuaient un animal pour le manger, ils devaient verser son sang à terre.

12. Comment les chrétiens considèrent-​ils le sang ?

12 Quelques années après la mort de Jésus, les apôtres et les anciens de la congrégation de Jérusalem se sont réunis. Ils devaient décider à quels commandements de la Loi donnée aux Israélites les chrétiens devaient obéir (lire Actes 15:28, 29 ; 21:25). Jéhovah les a aidés à comprendre que le sang était toujours précieux pour lui et que les chrétiens devaient le considérer comme sacré. Les chrétiens de cette époque ne mangeaient pas de sang et ils n’en buvaient pas. Ils ne mangeaient pas non plus de la viande qui n’avait pas été saignée correctement. Consommer du sang aurait été aussi grave que de rendre un culte à des idoles ou de commettre des péchés sexuels. En fait, les vrais chrétiens ont toujours refusé de manger et de boire du sang. Et aujourd’hui ? Jéhovah veut toujours que nous considérions le sang comme sacré.

13. Les chrétiens n’acceptent pas les transfusions de sang. Pourquoi ?

13 Cela veut-​il dire que les chrétiens doivent refuser les transfusions de sang ? Oui. Jéhovah nous ordonne de ne pas manger de sang ni d’en boire. Si un docteur vous dit de ne pas boire d’alcool, est-​ce que vous allez vous en injecter dans les veines ? Bien sûr que non ! De la même façon, puisque nous ne devons pas manger de sang ni en boire, nous n’acceptons pas les transfusions de sang (voir la note n29).

14, 15. a) Comment les chrétiens considèrent-​ils la vie ? b) Les chrétiens désobéissent-​ils à Dieu pour essayer de prolonger leur vie ? Expliquez.

14 Et si un docteur nous dit que, si nous refusons une transfusion de sang, nous allons mourir ? C’est à chacun de décider s’il obéira à la loi de Dieu sur le sang. Les chrétiens ont beaucoup de respect pour la vie, qui est un cadeau de Dieu. C’est pourquoi ils cherchent d’autres traitements médicaux pour rester en vie. Mais ils n’acceptent pas les transfusions de sang.

15 Nous faisons tout notre possible pour rester en bonne santé. Mais nous n’acceptons pas les transfusions de sang parce que le sang représente la vie et parce que, pour Dieu, il est sacré. Il est plus important d’obéir à Jéhovah que d’essayer de prolonger notre vie en lui désobéissant. Jésus a dit : « Celui qui veut sauver son âme [sa vie] la perdra ; mais celui qui perd son âme à cause de moi la trouvera » (Matthieu 16:25). Nous voulons obéir à Jéhovah parce que nous l’aimons. Il sait ce qui est le mieux pour nous. Et comme lui, nous considérons que la vie est précieuse et sacrée (Hébreux 11:6).

16. Pourquoi les serviteurs de Dieu lui obéissent-​ils ?

16 Les serviteurs de Dieu veulent vraiment obéir à la loi sur le sang. Ils ne mangent pas de sang et ils n’en boivent pas. Ils n’acceptent pas non plus de sang pour des raisons médicales *. Par contre, comme ils veulent rester en vie, ils acceptent d’autres traitements. Ils sont convaincus que le Créateur de la vie et du sang sait ce qui est le mieux pour eux. Et vous, pensez-​vous qu’il sait ce qui est le mieux pour vous ?

LA SEULE UTILISATION DU SANG QUE JÉHOVAH A PERMISE

17. Jéhovah permettait aux Israélites d’utiliser le sang d’une seule façon. Laquelle ?

17 La Loi que Dieu a donnée aux Israélites par le moyen de Moïse disait : « L’âme [la vie] de la chair est dans le sang, et moi je l’ai mis pour vous sur l’autel, pour faire propitiation [obtenir le pardon] pour vos âmes, car c’est le sang qui fait propitiation » (Lévitique 17:11). Quand les Israélites péchaient, ils pouvaient demander à Jéhovah de leur pardonner en offrant un animal en sacrifice. Le prêtre versait alors un peu du sang de l’animal sur l’autel du temple. Jéhovah permettait aux Israélites d’utiliser le sang seulement de cette façon.

18. Grâce au sacrifice de Jésus, quelle possibilité avons-​nous ?

18 Jésus a annulé la loi sur les sacrifices d’animaux. Comment ? En donnant sa vie, ou son sang, en sacrifice pour le pardon de nos péchés (Matthieu 20:28 ; Hébreux 10:1). La vie de Jésus était très précieuse : Jéhovah a ressuscité Jésus et, sur la base de son sacrifice, il peut donner à tous les humains la possibilité de vivre pour toujours (Jean 3:16 ; Hébreux 9:11, 12 ; 1 Pierre 1:18, 19).

Comment pouvez-​vous montrer que vous respectez la vie et le sang ?

19. Que devons-​nous faire pour être « purs du sang de tous les hommes » ?

19 Jéhovah nous a donné la vie et nous avons de la reconnaissance pour ce très beau cadeau. Nous nous sentons poussés à dire aux gens que, s’ils ont foi en Jésus, ils peuvent vivre pour toujours. Nous aimons les autres, et nous faisons tout ce que nous pouvons pour leur apprendre comment obtenir la vie éternelle (Ézékiel 3:17-21). Alors, comme l’apôtre Paul, nous pourrons dire : « Je suis pur du sang de tous les hommes, car je ne me suis pas retenu de vous annoncer tout le conseil de Dieu » (Actes 20:26, 27). Parlons donc aux autres de Jéhovah et disons-​leur que, pour lui, la vie est précieuse. De cette façon, nous montrerons que nous avons beaucoup de respect pour la vie et le sang.

^ paragraphe 16 Pour plus de renseignements sur les transfusions de sang, voir les pages 77 à 79 du livre « Gardez-​vous dans l’amour de Dieu », publié par les Témoins de Jéhovah.