ARTICLE D’ÉTUDE 48

« Finissez ce que vous avez commencé »

« Finissez ce que vous avez commencé »

« Finissez ce que vous avez commencé » (1 COR. 9:26).

CANTIQUE 35 « Vérifions les choses les plus importantes »

APERÇU *

1. Qu’est-​ce que Jéhovah nous permet de faire ?

JÉHOVAH nous permet de choisir ce que nous voulons faire dans la vie. Il nous enseigne comment faire de bons choix et, quand nous prenons des décisions qui lui plaisent, il nous aide à les mettre en œuvre (Ps. 119:173). Plus nous appliquons les sages conseils de la Bible, plus nous sommes capables de prendre de bonnes décisions (Héb. 5:14).

2. Qu’est-​il parfois difficile de faire après avoir pris une décision ?

2 Même après avoir pris une bonne décision, nous pouvons avoir du mal à ‘finir ce que nous avons commencé’. Voici quelques exemples : Un jeune frère décide de lire la Bible en entier. Il parvient à en lire une portion les premières semaines, mais ensuite il abandonne. Une sœur décide de devenir pionnière permanente, mais elle remet toujours à plus tard la date du début de son service. Les anciens d’une assemblée prennent à l’unanimité la décision de faire plus de visites pastorales, mais après plusieurs mois, ils n’ont toujours pas pris de dispositions pour appliquer cette décision. Ces situations sont différentes, mais elles ont un point commun : les décisions prises n’ont pas été complètement mises en œuvre. Au 1er siècle, les chrétiens de Corinthe ont eux aussi eu du mal à ‘finir ce qu’ils avaient commencé’. Que pouvons-​nous apprendre d’eux ?

3. Quelle décision les chrétiens de Corinthe ont-​ils prise, mais que s’est-​il passé ?

3 Vers 55 de notre ère, les chrétiens de Corinthe ont pris une décision importante. Ils avaient appris que leurs frères de Jérusalem et de Judée souffraient de la pauvreté et que d’autres assemblées réunissaient de l’argent pour les aider. Leur bonté et leur générosité les ont alors poussés à prendre la décision de leur apporter leur aide eux aussi. Ils ont donc demandé à l’apôtre Paul ce qu’ils pouvaient faire. Paul leur a donné des instructions et il a demandé à Tite de s’occuper de la collecte (1 Cor. 16:1 ; 2 Cor. 8:6). Mais quelques mois plus tard, il a appris que les Corinthiens n’avaient pas encore commencé à réunir l’argent. De ce fait, leur don ne serait probablement pas prêt à temps pour être apporté à Jérusalem avec les dons des autres assemblées (2 Cor. 9:4, 5).

4. D’après 2 Corinthiens 8:10, 11, qu’est-​ce que Paul a encouragé les Corinthiens à faire ?

4 Les Corinthiens avaient pris une bonne décision, et Paul les a félicités pour leur foi remarquable et leur vif désir de se montrer généreux. Mais il a aussi dû les encourager à ‘finir ce qu’ils avaient commencé’ (2 Cor. 8:7, 10, 11). Ce qui leur est arrivé montre que même des chrétiens fidèles ont parfois du mal à mettre en œuvre une bonne décision.

5. À quelles questions répondrons-​nous ?

5 Comme les Corinthiens, nous pourrions avoir du mal à faire ce que nous avons décidé. Pourquoi ? À cause de notre imperfection, nous avons peut-être l’habitude de remettre les choses à plus tard. Ou alors des évènements inattendus nous empêchent de mettre en œuvre notre décision (Eccl. 9:11 ; Rom. 7:18). Quelles étapes pouvons-​nous suivre pour prendre ou réexaminer une décision ? Et comment réussir à ‘finir ce que nous avons commencé’ ?

AVANT DE PRENDRE UNE DÉCISION

6. Quand devons-​nous modifier une décision ?

6 Il y a des décisions importantes sur lesquelles nous ne voulons pas revenir, comme notre décision de servir Jéhovah ou celle de rester fidèles à notre conjoint (Mat. 16:24 ; 19:6). Mais d’autres décisions devront parfois être modifiées. Pourquoi ? Parce que notre situation peut changer. Dans ce cas, que devons-​nous faire pour prendre les meilleures décisions qui soient ?

7. Que devons-​nous demander à Jéhovah, et pourquoi ?

7 Prie pour recevoir de la sagesse. Inspiré par Jéhovah, Jacques a écrit : « Si donc l’un de vous manque de sagesse, qu’il la demande constamment à Dieu, car il donne à tous généreusement » (Jacq. 1:5). Sous certains aspects, chacun de nous « manque de sagesse ». Par conséquent, demande à Jéhovah de te guider quand tu prends une décision, mais aussi quand tu réexamines une décision. Jéhovah t’aidera à faire de bons choix.

8. Avant de prendre une décision, qu’est-​il indispensable de faire ?

8 Fais des recherches approfondies. Consulte la Parole de Dieu, lis les publications publiées par son organisation et demande conseil à des personnes mûres (Prov. 20:18). Il est indispensable que tu fasses de telles recherches avant de changer de travail, de déménager ou de choisir une formation qui te permettra d’accomplir ton ministère.

9. Si nous sommes honnêtes avec nous-​mêmes, quels bienfaits nous procurerons-​nous ?

9 Analyse tes mobiles. Nos mobiles sont importants pour Jéhovah (Prov. 16:2). Il veut que nous soyons honnêtes en toutes choses. C’est pourquoi, quand nous avons une décision à prendre et que nous analysons nos mobiles, nous voulons être honnêtes avec nous-​mêmes et avec les autres. Si nous ne l’étions pas totalement, nous risquerions de ne pas réussir à atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé. Imagine qu’un jeune frère décide de devenir pionnier permanent. Après un certain temps, il a du mal à prêcher autant d’heures qu’il le devrait et son service lui procure peu de joie. Il pensait probablement que c’était avant tout son désir de plaire à Jéhovah qui l’avait poussé à devenir pionnier. Mais peut-être qu’il a en réalité été motivé par le désir de plaire à ses parents ou à d’autres personnes qu’il admire.

10. Qu’est-​ce qui nous aidera à changer ?

10 Prenons un autre exemple : Un étudiant de la Bible décide d’arrêter de fumer. Au début, il a du mal à y arriver ; il tient bon pendant une semaine ou deux, puis il cède à la tentation. Mais finalement, il parvient à vaincre sa mauvaise habitude ! Ce sont son amour pour Jéhovah et son désir de lui plaire qui l’ont aidé à changer (Col. 1:10 ; 3:23).

11. Pourquoi dois-​tu te fixer des objectifs précis ?

11 Fixe-​toi des objectifs précis. Plus tes objectifs seront précis, plus tu auras de chances de ‘finir ce que tu as commencé’. Par exemple, tu as peut-être décidé de lire la Bible plus régulièrement. Mais si tu n’as pas de programme précis *, tu auras peut-être du mal à atteindre cet objectif. Autre situation : Les anciens d’une assemblée ont décidé de faire plus de visites pastorales, mais le temps a passé et ils n’ont pas donné suite à leur décision. Ils pourraient se demander : « Avons-​nous déterminé quels frères et sœurs auraient particulièrement besoin d’une visite pastorale ? Avons-​nous décidé d’un moment précis où nous pourrions leur rendre visite ? »

12. Que devrons-​nous peut-être faire, et pourquoi ?

12 Sois réaliste. Aucun de nous n’a le temps, les moyens ni l’énergie de faire tout ce qu’il voudrait. Alors sois réaliste et raisonnable. Si tu te rends compte que tu ne parviens pas à appliquer une décision, tu devras peut-être la modifier (Eccl. 3:6). Supposons maintenant que tu aies réexaminé ta décision, que tu aies fait les changements nécessaires et que tu penses que tu peux la mettre en œuvre. Voyons cinq étapes qui t’aideront à ‘finir ce que tu as commencé’.

METS EN ŒUVRE TES DÉCISIONS !

13. Où trouver la force dont tu as besoin pour appliquer tes décisions ?

13 Demande à Jéhovah la force d’agir. Dieu peut te donner la « force d’agir » et de mettre en application tes décisions (Phil. 2:13). Alors demande-​lui son esprit saint pour avoir la force dont tu as besoin. S’il te semble qu’il n’a pas répondu à tes prières, continue de prier. Jésus a promis à ses disciples que, s’ils ‘continuaient à demander’ de l’esprit saint, ils en recevraient (Luc 11:9, 13).

14. Comment le principe contenu en Proverbes 21:5 peut-​il t’aider à mettre en œuvre tes décisions ?

14 Prépare un plan d’action (Prov. 21:5). Quel que soit le projet que tu entreprennes, tu as besoin d’un plan d’action. Une fois que tu l’as établi, tu dois en suivre les étapes. Pareillement, quand tu prends une décision, fais la liste des étapes qui te permettront de la mettre en œuvre. Diviser un grand projet en plusieurs petites tâches peut t’aider à évaluer plus facilement tes progrès. Paul a encouragé les Corinthiens à mettre quelque chose de côté « chaque premier jour de la semaine », plutôt que d’attendre son arrivée pour se mettre à collecter l’argent (1 Cor. 16:2). Diviser un grand projet en plusieurs petites tâches peut aussi t’éviter de te sentir débordé.

15. Après avoir préparé ton plan d’action, que dois-​tu faire ?

15 Si tu établis un plan d’action clair et que tu le mets par écrit, tu réussiras plus facilement à appliquer tes décisions (1 Cor. 14:40). Par exemple, les collèges d’anciens sont encouragés à désigner un ancien qui mettra par écrit chaque décision du collège ; il devra notamment mentionner qui doit s’occuper de la question à traiter et à quelle date elle doit être réglée. S’ils respectent ces instructions, les collèges d’anciens réussiront plus facilement à faire ce qu’ils ont décidé (1 Cor. 9:26). Tu pourrais toi aussi suivre cette méthode. Par exemple, tu pourrais préparer une liste de choses à faire chaque jour et les classer par ordre de priorité. Cela t’aidera non seulement à ‘finir ce que tu as commencé’, mais aussi à faire plus de choses en moins de temps.

16. Qu’est-​il indispensable de faire pour mettre en œuvre nos décisions, et comment cela ressort-​il de Romains 12:11 ?

16 Fournis des efforts. Il te faudra faire des efforts pour respecter ton plan d’action et ‘finir ce que tu as commencé’ (Rom. 12:11). Paul a conseillé à Timothée de ‘continuer à s’appliquer’ et de ‘persévérer’ dans ses efforts pour devenir un meilleur enseignant. Ce conseil est valable pour n’importe quel autre objectif spirituel (1 Tim. 4:13, 16).

17. Comment Éphésiens 5:15, 16 peut-​il t’aider à appliquer tes décisions ?

17 Gère ton temps avec sagesse (Éph. 5:15, 16). Réserve-​toi un moment pour faire ce que tu as prévu, puis veille à respecter ton programme. N’attends pas que la situation soit idéale pour t’y mettre ; elle ne le sera sans doute jamais (Eccl. 11:4). Ne laisse pas des choses moins importantes te prendre le temps et l’énergie dont tu as besoin pour des choses plus importantes (Phil. 1:10). Choisis si possible un moment où tu as peu de chances d’être interrompu. Pour ne pas être dérangé, pourquoi ne pas faire savoir aux autres que tu as besoin de te concentrer ? Tu pourrais aussi éteindre ton téléphone et lire tes e-mails ou aller sur les réseaux sociaux à un autre moment *.

18-19. Si tu as du mal à appliquer une décision, qu’est-​ce qui t’aidera à ne pas renoncer ?

18 Pense aux bons résultats que tu obtiendras. Les résultats que tu cherches à obtenir sont comme la destination d’un voyage. Si tu veux vraiment atteindre ta destination, tu dois continuer d’avancer, même si une route est barrée et qu’il te faut changer d’itinéraire. Pareillement, si tu te concentres sur ce que tu ‘récolteras’, tu ne renonceras pas facilement face à des obstacles (Gal. 6:9).

19 Il est difficile de prendre de bonnes décisions, et les mettre en application n’est pas simple non plus. Mais Jéhovah peut te donner la sagesse et la force dont tu as besoin pour ‘finir ce que tu as commencé’.

CANTIQUE 65 Va, progresse !

^ paragraphe 5 Regrettes-​tu certaines de tes décisions ? Ou as-​tu parfois du mal à prendre de bonnes décisions et ensuite à les mettre en application ? Cet article nous montrera comment nous y prendre pour ‘finir ce que nous avons commencé’.

^ paragraphe 11 Pour établir un programme, tu peux te servir du « Programme de lecture de la Bible » disponible sur jw.org®.

^ paragraphe 17 Pour plus de renseignements sur la façon de gérer son temps, voir l’article « 20 façons de libérer du temps », dans Réveillez-vous ! d’avril 2010.