Paramètre d’accessibilité

Aller au menu

Aller au sous-menu

Aller au contenu

Les Témoins de Jéhovah

Français

Que dit la Bible sur le libre arbitre ? Dieu est-il le maître de notre destinée ?

Réponse de la Bible

Dieu nous honore en nous donnant le libre arbitre, la capacité de prendre nos propres décisions. Ni Dieu ni le destin ne déterminent à l’avance ce que nous faisons. Que dit la Bible à ce sujet ?

  • Dieu a créé les humains à son image (Genèse 1:26). Contrairement aux animaux, qui agissent principalement par instinct, nous ressemblons au Créateur : nous pouvons manifester des qualités telles que l’amour ou la justice. Et comme lui, nous possédons le libre arbitre.

  • Nous décidons dans une large mesure de ce que sera notre avenir. Dans la Bible, Dieu nous encourage à « choisir la vie [...] en écoutant sa voix », c’est-à-dire en choisissant d’obéir à ses commandements (Deutéronome 30:19, 20). Ce conseil n’aurait aucun sens, et serait même cruel, si nous n’avions pas le libre arbitre. Au lieu de nous obliger à faire sa volonté, Dieu nous lance cet appel chaleureux : « Ah ! Si seulement tu étais bien attentif à mes commandements ! Alors ta paix deviendrait comme un fleuve et ta justice comme les vagues de la mer » (Isaïe 48:18).

  • Nos réussites et nos échecs ne sont pas déterminés à l’avance par le destin. Pour réussir ce qu’on entreprend, il faut faire des efforts. « Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta force », dit la Bible (Ecclésiaste 9:10). On y lit aussi : « Les projets d’un homme actif sont profitables » (Proverbes 21:5, Bible du Semeur).

Le libre arbitre est un précieux cadeau de Dieu. Il nous permet de l’aimer « de tout [notre] cœur » — parce que nous avons choisi de l’aimer (Matthieu 22:37).

Mais Dieu n’est-il pas le Maître de toute chose ?

La Bible nous enseigne que Dieu est tout-puissant et que personne ne peut limiter son pouvoir (Job 37:23 ; Isaïe 40:26). Cependant, il n’utilise pas sa puissance pour tout maîtriser. Par exemple, la Bible dit que Dieu s’est « reten[u] d’intervenir » contre l’empire de Babylone, un ennemi de son peuple (Isaïe 42:14, Bible en français courant). Pareillement, il choisit pour l’instant de tolérer ceux qui utilisent leur libre arbitre pour faire du mal aux autres. Mais Dieu ne les laissera pas faire indéfiniment (Psaume 37:10, 11).